De Yaoundé jusqu’à ses premiers pas avec le Borussia Dortmund : Tout ce qu’il faut savoir sur Youssoufa Moukoko, le Germano-camerounais de 16 ans.

France football révèle qu’à 16 ans et 4 jours, Youssoufa Moukoko pourrait devenir le plus jeune joueur de l’histoire de la Ligue des champions s’il entre en jeu face au Club Bruges ce mardi. Pour l’occasion, FF retrace le parcours d’un surdoué du ballon rond.

Il a grandi au Cameroun

Le 20 novembre 2004, Youssoufa Moukoko voit le jour à Yaoundé au Cameroun. Elevé principalement par ses grand-parents, le futur Borussen découvre alors le football dans le pays des Lions Indomptables. Mais il va apprendre à manier le ballon loin du cadre classique que représente un club et un coach. Faute d’infrastructures, il s’entraine avec ses amis dans la rue où il fait ses gammes jusqu’à ses 10 ans. Participant à de nombreux tournois dans son quartier de la Briqueterie, Moukoko impressionne déjà par ses aptitudes et sa capacité à briller contre des enfants plus âgés que lui.

Arrivée en Allemagne en 2014

A la vue du talent de son fils, Joseph Moukoko décide de le faire venir en Allemagne en 2014 pour qu’il puisse exploiter ses capacités au maximum. Citoyen allemand depuis les années 1990, le père de Youssoufa vit à Hambourg et inscrit son fils dans le second club de la ville : le FC St Pauli, réputé meilleur dans la formation de jeunes joueurs.

Son frère est également footballeur 

Si Youssoufa est un fan du ballon rond depuis son plus jeune âge, il le doit en grande partie à son cadre familial. Grand amateur de football, Joseph Moukoko a transmis sa passion à ses enfants, y compris à son autre fils Borel. Plus âgé que Youssoufa de quatre ans, celui qui a joué à Essen en 5e division allemande est aujourd’hui à la recherche d’un nouveau club.

Des premiers entrainements en chaussures de ville 

Alors qu’il vient tout juste de débarquer du Cameroun, Youssoufa est emmené au centre d’entrainement de St Pauli par son père. Sans aucun équipement, il va alors participer aux séances en chaussures de ville comme il le révélait à la chaine TV du Borussia en août 2020. Ne possédant également qu’un t-shirt, le jeune joueur va recevoir de son père sa première paire de crampons trois semaines plus tard.

A 12 ans avec les U17 de Dortmund

Après des premiers pas très remarqué à St Pauli, où il marque 23 buts en 13 matches avec les moins de 13 ans du club, Youssoufa Moukoko rejoint le Borussia Dortmund en 2016 alors qu’il n’a que 12 ans. Au sein du club Jaune et Noir, le jeune buteur est doublement surclassé et évolue avec les U17. Faisant face à des joueurs plus âgés que lui, il est pourtant loin d’être intimidé. En l’espace de deux ans et 56 rencontres, il inscrit la bagatelle de 90 buts.

Des doutes sur son âge dans les médias 

Avec de telles performances, Youssoufa Moukoko affole l’Allemagne et notamment les médias. Ces derniers s’interrogent d’ailleurs sur son âge, se demandant s’il est vraiment possible d’afficher un tel niveau à 12 ans. Devant les doutes et la controverse causés par les multiples articles, Joseph Moukoko ira jusqu’à présenter le certificat de naissance de son fils réalisé auprès de l’ambassade d’Allemagne à Yaoundé pour faire taire les rumeurs.

La fédération allemande a arrêté de le sélectionner pour le protéger

Sur le devant de la scène avec les U17 du Borussia Dortmund, Youssoufa est alors sélectionné en équipe d’Allemagne U16 en septembre 2017. Agé de 12 ans, il devient le plus jeune joueur à évoluer et à marquer dans la catégorie après son doublé victorieux face à l’Autriche (1-2). Après le rassemblement d’octobre où il est de nouveau buteur, la fédération allemande et le Borussia vont alors se mettre d’accord pour que le jeune prodige ne soit plus appelé. La raison ? Devant l’engouement médiatique généré par le phénomène, les deux entités ont pensé qu’il était préférable de ne plus le sélectionner pour faire retomber la pression et les attentes autour de lui. Une décision respectée puisque Moukoko n’est revenu en sélection que cette année, devenant le plus jeune joueur de la sélection U20 à 15 ans 9 mois et 14 jours.

Un sextuplé pour son premier match en U19

Après ses prouesses chez les moins de 17 ans, Youssoufa Moukoko est autorisé à jouer avec les U19 du Borussia Dortmund. Alors qu’il n’est âgé que de 14 ans, le jeune buteur va inscrire un retentissant sextuplé dans un match de Championnat face au Wuppertaler SV pour son premier match dans la catégorie en 2019. Une performance reprise par tous les médias et dont le jeune prodige va surfer sur la vague. Au total, Moukoko va jouer 25 matches en U19 pour 47 buts inscrits, dont 4 en Youth League où il est devenu le plus jeune joueur de l’histoire de la compétition à 14 ans 9 mois et 28 jours.

Un contrat en or avec Nike

Devant un talent aussi précoce, Nike n’a pas hésité une seule seconde en 2019 au moment de signer Youssoufa Mokoko au sein de son écurie. A 14 ans, le joueur du Borussia Dortmund rejoint ainsi un escadron composé des plus grandes stars du sport mondial comme LeBron James ou Cristiano Ronaldo. Le contrat atteindrait 10 millions d’euros selon plusieurs médias allemands.

Un triplé face aux insultes racistes

A 15 ans, Youssoufa Moukoko a montré qu’il avait du répondant face à la bêtise humaine. Alors qu’il jouait avec les U19 du Borussia Dortmund dans le derby de la Ruhr face à Schalke, le jeune attaquant a été la cible d’insultes racistes de la part de quelques supporteurs du club de Gelsenkirchen qui promettaient de lui «casser les os». Pas vraiment affecté par cela, Moukoko a répondu sur le terrain, inscrivant un triplé retentissant dans la victoire des siens (3-2).

A la fois dribbleur et finisseur

Ses statistiques complètement folles, Youssoufa Moukoko les doit à un alliage rare de qualités. S’il est un finisseur hors-pair, pouvant catapulter dans le but adverse tout ballon se trouvant à proximité de son pied gauche, le jeune prodige brille également par son sens du dribble. Grace à une conduite de balle irréprochable, le joueur du Borussia n’hésite pas à défier ses adversaires balle au pied et à se créer des occasions par lui-même.

Suivi par Joachim Löw

Toujours à la tête de la sélection allemande pour le moment, Joachim Löw est aux aguets pour dénicher de nouvelles individualités susceptible d’intégrer la Manschaft dans le futur. Alors quand on lui parle de Moukoko en conférence de presse, le champion du monde 2014 s’est montré élogieux à propos du joueur du Borussia Dortmund : «Je ne l’ai pas encore vu jouer mais j’ai contacté ses entraîneurs. Il est difficile de croire que quelqu’un de cet âge puisse marquer autant de buts […] Moukoko est un joueur qui a un talent qu’on ne rencontre pas souvent»

«Plus fort que moi», selon Erling Haaland

En matière de crack, Erling Haaland s’y connait. Enchaînant les performances de classe mondiale avec le BVB, le Norvégien n’en reste pas moins impressionné par son jeune coéquipier : «Vous ne pouvez pas le comparer à moi, il est bien meilleur que moi quand j’avais 15 ans, a-t-il déclaré au micro de Sport1. À cet âge, il s’entraîne déjà avec les professionnels du BVB et il est vraiment bon. Moi, quand j’avais 15 ans, j’étais encore dans mon premier club à Bryne. Je ne veux pas mettre trop de pression sur le garçon, mais je n’ai jamais vu un jeune de 15 ans aussi bon

 Le Ballon d’Or dans le viseur

A l’image d’un Kylian Mbappé en France, Youssoufa Moukoko ne cache pas ses ambitions. A lui non plus, il ne faut pas lui parler d’âge. Quand on lui demande quels sont ses objectifs en juin 2019 alors qu’il n’a que 14 ans, le gamin ne se débine pas au micro de Sport Bild : «Mon objectif est de devenir un professionnel avec Dortmund, de décrocher la Ligue des Champions avec le Borussia et de remporter le Ballon d’Or».

Plus jeune joueur de l’histoire de la Bundesliga 

Une entrée en jeu presque symbolique. Auteur d’un quadruplé face au Hertha Berlin samedi dernier dans la victoire du Borussia Dortmund (5-2), Erling Haaland cédait sa place à Youssoufa Moukoko en toute fin de partie (85e). Attendu depuis plus de trois ans, le jeune prodige allemand foulait enfin une pelouse du Bundesliga. Par la même occasion, il est devenu le plus jeune joueur de l’histoire du Championnat allemand à 16 ans et 1 jour. Un record de plus à mettre à l’actif du jeune prodige.

Des débuts prévus depuis un moment

Si Moukoko a dû attendre ses 16 ans et le match face au Hertha Berlin pour effectuer ses débuts chez les professionnels, il n’est pas le seul à avoir pris son mal en patience. Dès août dernier, Michael Zorc annonçait que le jeune prodige faisait partie intégrante de l’effectif de Lucien Favre. Sous le charme de sa pépite, le directeur sportif du BVB avait également coché la rencontre face au Club Bruges depuis un long moment. En octobre dernier, il révélait à Bild que le buteur devrait faire ses débuts en Ligue des champions lors de cette rencontre.

Un nouveau record en vue

S’il rentre en jeu face au Club Bruges, Youssoufa Moukoko pourrait ajouter un nouveau record dans sa besace. A 16 ans et 4 jours, il deviendrait le plus jeune joueur de l’histoire de la Ligue des champions, dépassant ainsi Celestine Babayaro et ses débuts avec Anderlecht en 1994 à 16 ans et 87 jours. Si l’idée lui venait, il pourrait également devenir le plus jeune buteur de la compétition. Une manière de prouver à ceux qui en doutent encore le phénomène de précocité qu’il est.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web