Le Kenya a été définitivement suspendu par le Fédération internationale de football association, (Fifa) pour des questions d’ingérence du gouvernement au sein de la fédération.

Le match Cameroun-Kenya, initialement prévu pour le 4 juin, comptant pour les qualifications de la Coupe d’Afrique de nations  qui se jouera en Côte d’Ivoire en 2023, n’aura pas lieu. La fédération kenyane de football pour des questions d’interférences de son gouvernement au sein de sa gestion a été placée sous le coup d’une sanction par la Fifa. Le Cameroun se retrouve désormais avec le Burundi et la Namibie dans le groupe C. Où une seule équipe sera qualifiée.

Bien que la qualification s’apparente facile pour le Cameroun, le Manager-Sélectionneur des Lions indomptables, Rigobert Song, pense qu’il n’y a pas de petites nations. Pour lui, la poule reste assez ouverte. Et il renseigne que ces matchs vont permettre de mettre en place une bonne cohésion pour préparer la Coupe du monde.

Le cas kenyan

Selon les textes de la Fédération internationale de football association, (Fifa), les fédérations qui sont des associations de cette dernière ne sont pas soumises à des ingérences du gouvernement.

C’est ainsi que le Fifa a, en février dernier, suspendu provisoirement le Kenya, « sans préjuger des enquêtes menées par les autorités nationales ou d’autres instances juridictionnelles, le Conseil de la Fifa a décidé de suspendre la Fédération Kenyane de Football (…) avec effet immédiat pour cause d’influence par un tiers » révélait un communiqué de la Fifa.

Mais, le pays avait cependant pris part au tirage au sort des qualifications pour la Can 2023. A l’issue de cette dernière, elle hérite du groupe C avec le Cameroun en tête de poule.

Sauf que, le pays a davantage empiré son sort. Le gouvernement kényan a  nommé récemment une équipe de transition de 18 membres pour diriger le football kényan pendant une période de cinq semaines. La nouvelle équipe venait remplacer celle sortant appelée le comité intérimaire (CS), qui a expiré le 2 mai dernier.

Selon les médias kenyans, cette évolution a pratiquement scellé l’exclusion des Harambe Stars des éliminatoires de la Can. Car, le président de la Fifa parlant à la presse déclara, il y a de cela quelque semaine « ils savent ce qui doit être fait pour que la suspension soit levée »

Et cette semaine, son cas a de nouveau été étudié. Le Kenya a ainsi été expulsé des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 après avoir continué à défier les instructions de la Fifa.

Genèse du problème

La ministre kényane des Sports, Amina Mohamed, a dissous la Fédération kényane de football, FKF en novembre 2021. Elle a par la suite installé des responsables nommés par le gouvernement pour superviser les opérations.

Le président de la fédération, Nick Mwendwa, a ensuite été arrêté et accusé de détournement de fonds de la Fifa et du gouvernement.

La Fifa a demandé à Mohamed d’annuler sa décision de nommer le comité intérimaire. Et elle a par ailleurs précisé que le contrôle des bureaux de la FKF est rendu à la fédération qui devrait être dirigée par la vice-présidente de Mwendwa, Doris Petra. Chose qui n’a pas eu lieu.

En plus d’être aujourd’hui exclu des compétitions internationales, le Kenya est également exclu de toutes les activités nationales de développement du personnel soutenues par la Fifa pour les administrateurs, les entraîneurs et les arbitres.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web