Les Anglais de Nottingham Forrest sont très intéressés par le défenseur central camerounais de 22 ans du club de Chambly. Auteur d’une saison solide en Ligue 2 française, son profil intéresse également plusieurs clubs d’élites européennes.

Nottingham Forrest, l’actuel cinquième de Championship, l’équivalent ailleurs de  la deuxième division, devrait formuler une offre pour Oumar Gonzalez. Un joueur lié au club de Chambly jusqu’en juin 2021. Pour rappel, en cas de transfert, le FC Metz touchera un pourcentage à la revente dans ce dossier.

L’intersaison sera donc quelque peu particulière pour lui. Surtout qu’il est convoité. Si l’international espoir camerounais (trois sélections) est toujours sous contrat jusqu’au 30 juin 2021, le club qui prépare sa deuxième saison en L2 a déjà reçu des appels du pied pour lui. « Plusieurs clubs anglais sont intéressés, dont un en course pour la montée en Premier League, indique Fulvio Luzi, le président de Chambly. On étudiera l’offre, on en discutera avec Oumar. Pour le moment, ce ne sont que des contacts. »

Le longiligne (1m86) natif de Douala  le 25 février 1998  avait déjà suscité les convoitises au mercato hivernal, notamment de la part de Nottingham Forest, un club entrainé par Sabri Lamouchi : « On a eu des offres d’un club de Série A italienne et de clubs de D1 turque et néerlandaise, confiait à l’époque Fulvio Luzi. Mais la plus grosse offre nous a été transmise par un club de D2 anglaise. C’était une offre à sept chiffres ! On l’a refusée. […] En revanche, je pense qu’on aura du mal à le retenir l’été prochain car on aura d’autres offres pour lui s’il fait une deuxième partie de saison aussi bonne que la première. »

« Quand on est footballeur professionnel on ne sait pas de quoi demain est fait, assure Oumar Gonzalez, qui avait été informé de l’offre de Nottingham cet hiver. C’est vrai que l’Angleterre, c’est un championnat que j’apprécie beaucoup, c’est un peu mon style dans les duels, les contacts. C’est un de mes rêves de jouer là-bas. Mais je suis sous contrat avec Chambly. » « Il a le jeu pour jouer là-bas, glisse Fulvio Luzi. Pour l’instant, c’est un joueur du FC Chambly, et il était titulaire. Nous comptons sur lui. »

Oumar Gonzalez allie puissance et vitesse

La saison dernière, alors qu’il évoluait à Villefranche, en National,  Oumar Gonzalez s’était notamment illustré lors du huitième de finale de Coupe de France perdu face au PSG après avoir poussé le club francilien en prolongation (0-0, 0-3 a.p). « Ce jour-là, j’ai goûté à un niveau que je ne connaissais pas. J’ai joué contre des joueurs comme Cavani, Mbappé… Ça donne envie de s’y frotter encore », disait-il. Un tournant dans la saison de l’équipe, qui enchaînait les performances depuis, à l’image de son défenseur. « Oumar a très bien tenu son rang contre Paris et je pense que ce match nous a aidé à prendre conscience qu’on pouvait faire de belles choses collectivement », reconnaissait Alain Pochat, son coach à l’époque.

En défense central, Oumar Gonzalez allie puissance et vitesse. « Il est capable de rattraper des coups par ses courses. Il est puissant, intelligent et commence à avoir un petit peu de métier, reprend son coach. Mais là où il a le plus progressé, c’est techniquement, dans ses sorties de balle. » Ce que l’intéressé confirme à Goal sans rechigner : « J’ai encore des progrès à faire dans ce domaine, mais c’est vrai que j’ai beaucoup progressé techniquement depuis mon arrivée à Villefranche, d’autant qu’à Rodez il y avait beaucoup de transitions rapides, beaucoup de vivacité, beaucoup de rythme. C’était plus athlétique. » Pour continuer à progresser, il ne reste qu’au costaud défenseur camerounais de découvrir l’élite du football européen.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web