Toko Ekambi n’est pas en odeur de sainteté ces derniers temps à Lyon, au point d’être sifflé par son propre public. Dernier exemple en date contre Montpellier samedi soir, au Groupama Stadium lors de la victoire (5-2). 

Un bref rappel des faits. Tout a commencé lorsque le Camerounais a célébré son but à la 68e minute en chambrant le virage nord, main derrière les oreilles puis doigt devant la bouche. A travers ces gestes, l’ancien Sochalien souhaitait certainement exprimer sa désapprobation avec l’attitude des ultras, qui ont récemment décrété une grève des encouragements en cette saison ratée pour Lyon. Ce geste a en tout cas été très peu apprécié par certains fans qui ont lancé des chants insultant la mère du Lion indomptable…

Une information confirmée ce dimanche matin lors de l’émission Téléfoot, sur TF1, la famille de Karl Toko-Ekambi a été insultée hier lors du match. Des faits qui expliqueraient donc la réaction sanglante de l’attaquant camerounais. Difficile à comprendre les Bad Bones quand on sait que Toko Ekambi est le joueur le plus décisif de l’OL cette saison avec 17 buts inscrits toutes compétitions confondues.

Une fracture confirmée par Moussa Dembélé, le numéro 9 lyonnais et capitaine qui a pris la parole pour lâcher des mots terribles ! « L’attitude des supporters à notre encontre est très décevante. Ils sont là pour nous soutenir et nous motiver. Cette année, ils nous ont beaucoup porté préjudice avec la perte d’un point et l’élimination sur tapis vert en Coupe de France. C’est décevant d’avoir des gens comme cela autour d’un terrain de football », a déclaré Dembélé devant la presse. Des propos qui devraient faire date…

Incompréhension de son entraîneur

Un traitement sur lequel est revenu le président de Lyon Jean-Michel Aulas « Je suis vraiment malheureux de voir la réaction de ces quelques supporters qui se sont mis en travers. Karl peut éviter d’avoir cette réaction mais il faut se mettre à sa place car on vit un cauchemar depuis quelque temps à Lyon. Les supporters, en s’en prenant aux joueurs, créent une relation de tension qui devient insupportable», a dénoncé le boss de Lyon au micro de Prime Video. «Merci à toute l’équipe et aux vrais supporters de l’Olympique lyonnais», a de son côté écrit Karl Toko Ekambi sur Instagram pour apaiser les tensions.

Interrogé en conférence de presse, Peter Bosz a évoqué son incompréhension «Je vous livre mon sentiment, je ne comprends pas ça. Heureusement, je n’étais pas le seul à ne pas comprendre, car d’autres supporters ont encouragé Karl en criant son nom. C’était un groupe contre lui. On est tous de la famille de l’OL. C’est la première fois que je rencontre ça. Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé mais je suis très déçu de ce qui est arrivé».

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web