Auteur de son troisième but de la saison sous le maillot du FC Nantes ce dimanche à Nice, Antoine Kombouare a commis « l’erreur » de sortir Ignatius Ganago au profit d’un Jean-Charles Castelletto qui a offert le penalty de l’égalisation (1-1) au Gym en fin de match.

 À l’occasion de la 12ème journée de Ligue 1, les Aiglons de l’OGC Nice ont arraché sur le fil et dans la confusion le match nul face aux Canaris du FC Nantes (1-1), ce dimanche après-midi. Un score de parité marqué par des décisions arbitrales on ne peut plus litigieuses.

Parti pour enchaîner une deuxième victoire consécutive, le FC Nantes a obtenu le nul 1-1 à Nice ce dimanche, dans le cadre de la 12e étrape de Ligue 1. Un résultat frustrant pour les Canaris qui tenaient leur victoire au bout des doigts. Il aura fallu que l’entraineur Antoine Kombouare fasse entrer un Jean-Charles Castelletto devenu remplaçant en raison de ses multiples contreperformances, pour voir le score virer au nul en fin de match.

Et alors que les Nantais se dirigeaient vers une victoire, une main de Castelletto dans la surface de réparation provoque un penalty pour les Niçois. Une décision confirmée par la VAR sans que M. Letexier n’aille voir les images, ce qui a le don de mettre hors de lui Antoine Kombouaré et les Nantais. Nicolas Pépé transforme le penalty et donne un point miraculeux aux Aiglons, en grande difficulté durant toute la rencontre (1-1, 94′). Nice arrache un point miraculeux et sauve les meubles, alors que les Nantais restent 15èmes.

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web