Pas d'image

C’est un scénario digne des films d’hollywood; Mais en réalité, le quotidien de nombreux footballeurs africains amenés en Europe par des agents véreux. La semaine dernière, l’avant-centre d’Apejes de Mfou, Joseph Apam Assongue, s’est fondu dans la nature sans laisser de nouvelles.

Comme nous indiquions dans un précédent article, il avait été alerté par un proche qui attirait son attention sur le contrat esclavagiste qu’on voulait lui faire signer. Il décide alors d’abandonner l’hôtel où l’avait logé le club et son agent, pour se retrouver chez des proches.

Après plusieurs tractations entre le club autrichien Altach, son club Apejes et son agent, un accord a finalement été trouvé et Apam est sorti de sa cachette. Il s’est finalement rendu en Autriche où il va finalement passer la visite médicale, avant la signature du contrat. Pour le moment aucun détail n’a été révélé.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web