Pas d'image

Il suffit d’un rien pour égayer un lundi au boulot. Les statisticiens un peu fous d’Opta viennent de donner le sourire à ceux qui tournent encore au café. Contre Rennes, quand le Franco-camerounais Hugo Ekitike ouvre le score, les amoureux des chiffres et des lettres (Laurent Romejko doit donc forcément en être) se lèchent les babines. À dix-neuf ans, l’attaquant de Reims devient le deuxième joueur dont le nom de famille forme un palindrome à marquer en Ligue 1 au XXIe siècle. Une vraie performance quand on sait que le dernier – et donc le premier – remonte à décembre 2008.

C’était alors Hassanne Alla, un joueur du Havre. Mais gageons que les puristes sauront reconnaître qu’un palindrome aussi simple qu’Alla a beaucoup moins de panache que celui formé par Ekitike. Nom de famille qui peut, en plus de cela, rapporter 65 points au Scrabble selon le calculateur de scores Obni.net.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web