Pas d'image

Auteur de l’unique but du match Côte d’Ivoire-Guinée équatoriale (1-0), Max-Alain Gradel a salué à sa manière la mémoire de son père disparu il y a un peu plus d’une semaine.

Ses larmes furtives et l’étreinte fraternelle de ses coéquipiers traduisent toute l’émotion après ce superbe but de Max-Alain Gradel face à la Guinée équatoriale. L’attaquant ivoirien a inscrit le plus beau but depuis le début du tournoi, mais sa plus grande fierté est sans doute d’avoir rendu hommage à son père décédé pendant qu’il était en stage de préparation pour la CAN.

« C’était un moment spécial pour moi, a souligné l’ancien joueur de Toulouse (France) après la rencontre. Je suis content de dédier ce but à mon père et à tous les Ivoiriens qui m’ont soutenus. C’est la vie, on n’y peut rien. Il faut continuer à avancer et ne pas abandonner. C’est ce que mon père m’a appris, c’est ce que j’essaie de faire. »

Le capitaine des Éléphants, atteint par la disparition de son papa, a tenu à ne pas abandonner ses coéquipiers à quelques jours de la CAN, quitte à rater les obsèques du père. « Le joueur est formidable. Il vit déjà la CAN dans son cœur, sa tête et son esprit. Pour lui, son père est là et l’accompagne, avait confié son sélectionneur Patrice Beaumelle à la veille du match face à a Guinée équatoriale. C’est une épreuve qui n’est pas facile, mais il a rapidement évacué cela et il promet de se donner à fond ».

En tout cas, Max-Alain Gradel pourra toujours se dire que la Guinée équatoriale lui porte chance ; il avait entamé en effet sa « carrière » de titulaire chez les Éléphants lors du quart de finale Guinée équatoriale-Côte d’Ivoire de la CAN 2012 (3-0), et avait remporté la Coupe d’Afrique en 2015 sur les terres de ses adversaires du jour. Un signe du destin






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web