Pas d'image

Même sans Bertrand Traoré, le Burkina Faso a trouvé les ressources pour rebondir après sa défaite face au Cameroun. Les Étalons l’ont emporté au stade d’Olembé contre le Cap-Vert grâce à un unique but marqué par Hassane Bandé (1-0). Derrière le Cameroun, la course aux huitièmes de finale de la CAN 2022 est rebattue dans le groupe A.

Kamou Malo, le sélectionneur du Burkina Faso, l’avait bien dit mercredi, à la veille du deuxième match de son équipe dans cette Coupe d’Afrique des nations : « C’est dans les difficultés que les grands hommes se transcendent. » Les Burkinabè, pas épargnés par le Covid-19 ces derniers jours et privés de leur attaquant et capitaine, Bertrand Traoré (testé positif à son tour), ont donné corps aux mots de leur entraîneur jeudi face au Cap-Vert.

Après la nette victoire du Cameroun face à l’Éthiopie (4-1), Étalons et Tubaroes azuls (Requins bleus) ont foulé la pelouse du stade d’Olembé avec des objectifs différents : les Cap-Verdiens voulaient imiter les Lions indomptables en remportant leur deuxième match, ce qui leur aurait ouvert les portes des huitièmes de finale, alors que les Burkinabè voulaient prendre les trois points pour garder un maximum de chances de voir le tour suivant et effacer ainsi le mauvais souvenir du match d’ouverture.

Absent le 9 janvier, Edmond Tapsoba a allumé la première mèche sur un coup franc que le gardien du Cap-Vert, Vozinha, a bien repoussé (13e). Le même Vozinha a été encore plus excellent en remportant un duel avec Hassane Bandé (26e). Les Cap-Verdiens ont bien failli rendre leurs adversaires verts de rage dans la foulée, mais Julio Tavares, bien servi de la tête par Jamiro Monteiro, a un peu écrasé sa frappe, et le portier du Burkina Hervé Koffi a dévié le tir du bout des gants (30e).

Sous les yeux de la délégation de supporters venus les soutenir dans le virage sud du stade, les Étalons ont fini par tromper Vozinha à leur troisième tentative sérieuse. Issa Kabora s’est échappé côté droit et a ajusté son centre. Le gardien a été trop court pour intervenir et Hassane Bandé a propulsé le cuir au fond des filets de la poitrine (39e).

Dans un deuxième acte accroché, le Cap-Vert a obtenu les meilleures situations, sans parvenir à les convertir. La tête de Stopira est passée un poil au-dessus de la barre transversale (59e), puis Gary Rodrigues a buté sur Koffi (63e). Globalement dominés pendant ces 45 dernières minutes, les joueurs de Malo ont tenu leur avantage jusqu’au bout.

Vainqueurs, les joueurs du Burkina Faso retrouvent le sourire. Ils passent devant le Cap-Vert au classement du groupe A : 3 points, différence de but nulle, mais deux buts inscrits dans cette CAN 2022 et une victoire dans cette confrontation directe. Ce résultat signifie que la dernière journée (Burkina Faso contre Éthiopie et Cap-Vert contre Cameroun), le 17 janvier, sera encore plus indécise. Si le Cameroun est déjà qualifié, tout reste possible pour les trois autres nations, en particulier pour les Burkinabè et les Cap-Verdiens. Ces deux dernières sélections vont se livrer un gros duel à distance.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web