Pas d'image

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a réduit ce lundi de cinq à deux ans la suspension prononcée par la Fifa en novembre dernier contre l’ex-patron du football africain, Ahmad Ahmad.  La juridiction sportive a reconnu le dirigeant malgache coupable d’une cascade de violations éthiques, dont la « distribution de cadeaux » et le « détournement de fonds », confirmant donc son inéligibilité alors qu’il briguait un deuxième mandat.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web