Le premier coup de pédale de la 19ème édition du Grand prix cycliste international Chantal, du nom de la première dame camerounaise, sera donné ce jeudi après-midi pour l’étape Bertoua-Abong-Mbang (108,5 kilomètres), après le faux départ de la veille sur fond de difficultés de trésorerie.

Cette édition, prévue pour accueillir une centaine de coureurs et après la défection du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire, devrait se contenter de 75 athlètes venus du pays organisateur, d’Algérie, de France, de Hollande, du Rwanda et de Slovaquie.

Ce circuit de quatre étapes, inscrit au calendrier de l’Union cycliste internationale (UCI) et qui mènera la caravane de l’Est au Centre en passant par le Sud, aura été précédé d’une passe d’armes épistolaire entre la fédération nationale de la discipline (Fecacyclisme), organisateur et le ministère des Sports, tutelle, autour du déblocage tardif des fonds.

En 2018, c’est le slovaque Bellan Juraj qui avait remporté le Grand prix cycliste international Chantal Biya en devançant le Camerounais Clovis Kamzong Abossolo.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web