En conférence de presse, le sélectionneur des Lionnes indomptables a expliqué qu’une autre compétition va démarrer pour ses joueuses.  

Coach, dites-nous ce que vous pensez du match, du résultat et de la qualification et du second tour?

Merci, je suis satisfait du résultat, il fallait le gagner, les matches ne sont pas faciles et j’avais vu cela. La preuve nous avons marqué le deuxième but en toute fin de rencontre. C’était un bon match, je suis satisfait, le plus dur commence.

On a vu des Camerounaises complètement différentes ce soir, qu’est-ce qui explique cela?

Vous savez nous étions dos au mur. Et le Lion n’aime pas être blessé, ça s’est joué au niveau de l’état d’esprit. Et il était question que nous nous qualifions, maintenant il y a eu des retouches tactiques, mais nous sommes interpellés par le bon résultat. Pour arriver au bout, il faudrait qu’on soit performants. J’ai un groupe qui est compétitif, il y a des jeunes à l’intérieur et nous sommes intéressées à progresser à chaque fois.

Comment expliquez-vous cette victoire par rapport aux deux précédents matches?

C’est une victoire du cœur, une victoire de l’état d’esprit, du groupe, mais nous avons un peu de chance par rapport aux deux autres matches. Lors  des deux autres matches, on aurait aimé les gagner. Je vous ai toujours dit que nous allons provoquer cette chance, nous l’avons provoqué aujourd’hui et on l’a eu, Dieu merci.  Je dis que cette victoire est à mettre à l’actif des joueuses qui sont parties puiser au fond d’elles-mêmes. Je pense qu’elles voulaient et le mérite leur revient.

Vos joueuses se révèlent enfin, nous avons vu de vrais leaders sur le terrain, à l’image du duo Mbeleck-Abam, quel a été votre discours pour remobiliser vos troupes ?

Maintenant c’est une autre compétition qui commence, on appelle cela chez nous « le un but sort ». Laissez-nous savourer notre qualification elle a été pénible. Maintenant on a quelques heures pour savourer,  après on va se remettre au travail. Nous aurons un adversaire de taille à jouer et nous savons ce qui nous reste à faire pour se qualifier. Il nous reste trois matches à jouer et nous allons jouer les trois matches.

Ecoutez, vous savez les leaders savent ce qu’elles ont dire. Elles ont joué leurs rôles de grandes sœurs et de leaders, elles ont remobilisé la troupe. Et nous également on leur a fait savoir que le Cameroun dans une Coupe d’Afrique ne mérite pas de sortir au premier tour. Maintenant, il revenait aux leaders de se dire que ce niveau n’est pas le leur, il fallait se remobiliser. Je pense qu’elles ont multiplié les réunions entre elles et nous également on a essayé de causer avec elles de façon individuelle et  collective. Je pense que c’est la somme de toutes ces concertions qui ont donné ce résultat aujourd’hui. Il y avait un bel état d’esprit.

Vous pourriez potentiellement rencontrer le Maroc pays organisateur comment comptez-vous aborder ce match?

Je ne suis pas sûr que ce soit le Maroc, mais même si c’est le Maroc, je ne pense pas qu’à ce niveau on n’a  de choix d’adversaire à faire. Si nous voulons arriver au bout de notre objectif, peu importe l’adversaire qui va se présenter,  nous sommes obligés d’aller chercher la qualification. Nous les avons vu jouer et nous les avons étudié, maintenant on a notre force qu’on va mettre en exécution. Nous sommes intéressés par un bon résultat peu importe l’adversaire.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web