Deux ans et demi après avoir quitté l’Olympique de Marseille pour signer à Fulham contre 30 millions d’euros, André-Frank Zambo Anguissa s’épanouit enfin du côté de Londres. L’international camerounais aura connu une longue traversée du désert avant de devenir un cadre chez les Cottagers. Retour sur le parcours de l’une des plus grosses ventes de l’histoire de l’OM. Par Tom Courteaud

Été 2018. Après une saison correcte du côté de Marseille, où André-Franck Zambo Anguissa (25 ans) reste sur une mauvaise note après une polémique en finale de l’Europa League, le milieu de terrain défensif quitte la France et s’envole pour Londres, direction Fulham, qui dépense 30millions d’Euros pour enrôler le Camerounais. À ce moment-là, l’incompréhension règne sur le Vieux-Port. Alors que Florian Thauvin réalise une saison fantastique, que Boubacar Kamara et Maxime Lopez sortent à peine du cocon, c’est finalement Zambo Anguissa qui part pour une grosse somme au mercato estival.« Lorsqu’il a été annoncé le jour de la date limite de transfert au début de la saison 2018/19 que Fulham le faisait venir au club pour un montant record de 30 millions d’euros, j’ai d’abord dû chercher sur Google qui il était avant de rejoindre le coeur des fans qui se demandaient pourquoi nous avions dépensé autant d’argent pour ce joueur. Malheureusement, il n’y avait pas que les fans de Fulham qui se demandaient pourquoi ; on pouvait presque entendre les rires venant du sud de la France», nous explique Morgan Calton, rédacteur pour Fulham Focus.

À l’époque, nous avions décrypté les premiers pas plutôt timides du natif de Yaoundé, , qui avait du mal à s’acclimater à l’intensité de la Premier League et surtout à cette nouvelle équipe de Fulham. A l’époque, elle venait de monter dans l’élite du football anglais et avait dépensé plus de 115 millions d’euros en faisant venir 12 joueurs supplémentaires. Une folie qui avait plombé les espoirs de maintien des Cottagers. Un an après c’était le retour à la case départ avec une descente en Championship après avoir décroché la 19ème place à 10 points du premier non-relégable. Une saison plus que décevante pour Fulham au regard des attentes liées au mercato, et sur le plan personnel un échec pour Zambo Anguissa qui ne s’était pas adapté au championnat. «J’espérais qu’il serait une pièce maîtresse du puzzle qui aiderait le club à s’affirmer cette saison-là et à réaffirmer sa place en Premier League pour les années à venir ! Malheureusement, mes attentes étaient bien plus élevées que ce que le club était en mesure de fournir. Il semblait complètement dépassé en Premier League et n’offrait pas grand-chose à l’équipe. Son carton rouge à Old Trafford juste avant Noël résume en quelque sorte son séjour à Fulham jusqu’à ce moment, mais étant donné la situation générale de l’équipe, ce n’était certainement pas la meilleure ambiance pour lui de se développer en tant que joueur», ajoute Morgan Calton.

Un prêt à Villarreal concluant

Mais voilà, Villarreal arrive pour sauver le soldat Zambo Anguissa et Fulham, alors relégué, le laisse filer en Espagne. Un prêt avec option d’achat d’un an chez le sous-marin jaune qui venait alors de finir la saison à la 14ème place en Liga sous les ordres de Javier Calleja. Un exercice compliqué pour les partenaires de d’Alvaro Gonzalez à l’époque. «Zambo est arrivé à Villarreal à l’été 2019 et n’a pas été titularisé tout de suite. Trigueros, Cazorla et Iborra ont été les premiers. À partir de la dixième journée, il a commencé à jouer beaucoup plus et il était très important. Il a joué avec Iborra dans le double pivot et il a beaucoup joué dans la zone de l’adversaire. Il a constamment atteint la moitié de terrain adverse. Il a fait une excellente saison et a utilisé beaucoup son physique. Il était très utile dans l’équipe. Il a donné beaucoup de force et de résistance au milieu de terrain de Villarreal», nous détaille Xavi Jorquera Márquez, journaliste pour Radio Castellón et spécialiste de Villarreal.

Durant ce passage en Espagne, l’ancien Marseillais dispute au total 38 rencontres de championnat, ne loupant seulement que deux matchs. Il est le cinquième joueur le plus utilisé de la saison et aurait même pu rester en Espagne à l’issue de la saison. Zambo Anguissa inscrit même deux buts cette saison, dont un lors de la toute dernière journée face à Eibar d’un bel enchaînement, éliminant le dernier défenseur d’un somptueux crochet qui l’envoie valdinguer. Joli clin d’oeil alors que son manque de technicité était parfois pointé du doigt lors de ses années olympiennes. Finalement, les dirigeants de l’Estadio de la Ceramica tentent de conserver l’international camerounais, mais l’option d’achat de 25 millions, présente dans son contrat, est trop importante et Fulham refuse de le laisser partir, sentant la bonne affaire.

Un retour à Fulham éclatant

André-Frank Zambo Anguissa retrouve donc Craven Cottage à l’été 2020 après une année rayonnante à Villarreal, sans connaître le rapide passage du club anglais en Championship. En effet, l’équipe de Scott Parker termine 4ème et remonte directement en passant par les playoffs lors d’un match fou face à Brentford. Zambo retrouve un Fulham complètement différent par rapport à celui qu’il avait laissé. Exit les stars du mercato de l’été 2018 (Schurrle, Seri, Rico, Vietto, Babel) et les entraîneurs intérimaires. Les dirigeants du club londonien font désormais confiance à l’ancien capitaine du club Scott Parker qui fait directement de Zambo Anguissa un joueur clé. «Cette saison, Zambo a été un joueur complètement différent de celui qui est arrivé pour la première fois en 2018. Que ce soit en raison de son départ, de la confiance que lui ont accordée l’entraîneur et son équipe ou simplement de son évolution en tant que joueur, c’est clairement un joueur au talent fantastique qui a particulièrement impressionné pendant la première moitié de la saison, bien que le club se retrouve à nouveau dans les trois derniers places», détaille Morgan Calton.

En 2020/2021, l’ancien milieu de terrain du Stade de Reims dispute 29 rencontres de Premier League, plus haut total d’un joueur de Fulham. «Sa forme a un peu baissé dernièrement, mais cela semble avoir coïncidé avec le fait qu’il a contracté Covid, donc peut-être qu’il en ressent encore un peu les effets, bien qu’il soit toujours le seul joueur à avoir participé à tous les matchs de la ligue cette saison. Nous espérons le voir revenir à son meilleur niveau alors que nous entrons dans la dernière partie de la saison, car il pourrait être un atout majeur pour l’équipe qui fait de son mieux pour survivre !», ajoute Morgan Calton. Côté statistiques, cette saison Zambo Anguissa se distingue notamment par sa technicité, il est le troisième joueur de Premier League qui réussit le plus de dribbles cette saison (2,9 par matchs) derrière Allan Saint-Maximin et Adama Traoré. Il a également délivré 3 passes décisives, ce qui fait de lui le meilleur passeur du club. Zambo Anguissa est donc devenu ces derniers mois un joueur important du championnat anglais alors que sa relation avec l’Angleterre n’avait pas démarré de la meilleure façon possible. Si Fulham redescend encore en Championship la saison prochaine, nul doute que le Camerounais ne pourrait pas se contenter de la seconde division et devra alors prendre son envol vers un club plus huppé pour continuer de rayonner.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web