Argentine vs Arabie Saoudite. C’était le top match de la troisième journée du Mondial 2022 qui s’est soldé en faveur de l’Arabie Saoudite (1-2). Une affiche décrit par Martin Camus comme Le  corbeau argentin face au  Renard saoudien.

 

Maître Corbeau sur un arbre perché de grandeur, de stars et d’assurance, tenait à ses pieds une victoire, annoncée comme écrasante. Maître Renard chemise blanche, par les préjugés alléchés, lui tint à peu près ce langage « Hey! Monsieur du Corbeau que vous êtes grand, que vous êtes bénis d’avoir le Messi(e). Sans mentir, si votre talent se rapporte à votre performance, vous êtes le phœnix des hôtes de cette Coupe du monde ».

À ces mots, le Corbeau ne se sent pas de joie. Et pour montrer son immense talent, il marque trois buts hors-jeu refusés, un valide et s’endort. Le Renard en profite et dit: « Mon bon Monsieur, apprenez que tout flatteur gagne aux dépens de celui qui n’a pas compris son humilité et sa discipline ». Cette leçon vaut bien une victoire sans doute. Le Corbeau honteux et confus, jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

Hervé Renard, entraîneur de l’Arabie Saoudite

Mon commentaire : Les miracles ne se produisent que là où le travail de l’entraîneur a imposé une vraie discipline d’équipe. Bravo Hervé.

 

Un texte de Martin Camus MIMB

 

Le Cameroun peut également surprendre la Suisse ce jeudi. La volonté seul ne suffit pas. A ça, il faut ajouter comme l’a fait l’Arabie Saoudite une vraie discipline émanant du coach.

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web