Les deux athlètes sortent vainqueurs de la 27ème édition de la course de l’espoir. L’événement s’est tenu ce samedi, 19 février 2022 à Buea.

Jour inoubliable pour la région du Nord-ouest au Cameroun. Deux ressortissants de la région montent sur le podium et décroche la médaille d’or. Il s’agit d’Elvis Nsanbila chez les homes et Tatah Carine chez les femmes qui domine l’échéance. Elle est également la première à atteindre le sommet de la montagne.

Pour le reste du podium, Kitan Midred talonne Tatah Carine alors que Godlove Gabsibuin vient juste derrière Elvis Nsanbila. Comme troisième chez les femmes:  Tumi Makrina On a par ailleurs Alain Noël Mekulu Mvondo, Directeur général de la CNPS qui sort second de la course des vétérans

Les vainqueurs reçoivent tant chez les hommes comme chez les femmes un montant de 10 millions pour les premiers, 7 millions pour les deuxièmes et 5 millions pour les troisièmes.

Dans les autres catégories, telle celle des juniors masculins, le vainqueur a reçu 2millions, relais homme, 1 millions, relais dame 1 millions. Même montant chez les dames.

La victoire d’Elvis Sabila est un fruit de la solidarité. Tout au long de la course, l’athlète de Saint Joseph athletic club de Kumbo a fait preuve d’entente avec son principal challenger du jour, Godlove Gabsibuin. 

L’objectif était de devancer les Kényans. Il fallait jouer tactique et empêcher les étrangers de savoir qui allait prendre de l’avance.

A côté de cela, il s’est montré vif dans les montagnes question d’y arriver rapidement et prendre une avance sur Godlove au niveau de la descente. Au micro de la CRTV, il confie que Godlove Gabsibuin lui fait comprendre qu’il est fatigué et lui a laissé prendre les devants.

Pour ce qui est de Tatah Carine, son désir de toujours aller plus loin et ressembler à Sarah Etongue l’a motivé. “Je n’étais pas contente d’être sortie deuxième la fois dernière. Ça m’a motivé à m’entraîner ardemment”.

Sa victoire, elle l’a capitalisé au niveau de la descente de la montagne. Connaissant bien sa coéquipière aux entraînements, Midred Kitang, elle prit de l’avance au niveau de la montagne. Elle savait que c’était la meilleure astuce car Midred est bonne dans les dernières tranches. Il fallait alors la dépasser dès la montée pour semer assez de distance confie-t-elle à nos confrères de la CRTV.

Au fil des années, la Course de l’espoir devenu l’un des rendez-vous les plus emblématiques de l’athlétisme au Cameroun. Elle fait partie des meetings sportifs qui ne cessent de monter et compter en Afrique. Le nombre d’athlètes étrangers qui y participent ne cessent de croître.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web