Selon le site.linternaute.com, le décès de Diego Armando Maradona, annoncé hier, a plongé, le monde du football et toute l’Argentine dans le deuil. Les médias nationaux détaillent aujourd’hui les circonstances et les causes exactes de la mort de l’idole, qui était apparu « déprimé » ces derniers jours. Son enterrement a lieu aujourd’hui.

Diego Maradona est mort ce mercredi 25 octobre 2020, à l’âge de 60 ans. L’annonce du décès de l’ancien footballeur, idolâtré en l’Argentine, suscite une émotion intense dans son pays, où trois jours de deuil national ont été décrétés. La presse argentine détaille aujourd’hui les circonstances de la disparition de Maradona. Elle raconte que l’ancien meneur de jeu de génie s’est levé tôt, avant de prendre un petit-déjeuner, de marcher quelques minutes puis de se recoucher. Il ne se relèvera jamais et sa mort sera constatée à 12h. Son enterrement aura lieu dès ce jeudi après-midi.

La santé de Diego Maradona était particulièrement fragile.Toujours selon la presse argentine, les médecins légistes qui sont intervenus pour déterminer les causes de la mort de Maradona ont conclu à « une insuffisance cardiaque congestive chronique qui a généré un œdème pulmonaire aigu ». L’ex-footballeur argentin était confronté à des souscis de santé réguliers depuis de nombreuses années, en particulier depuis qu’il avait pris sa retraite de de joueur en 1997. En cause, en particulier, son addiction à la drogue et en particulier à la cocaïne. En 2000, l’ancien champion avait été hospitalisé en Uruguay, pour une crise cardiaque. Maradona avait de nouveau frôlé la mort à la suite d’un grave malaise cardiaque en 2004. L’année suivante, une lourde opération visant à lutter contre son obésité lui avait valu de perdre plus de 30 kilos, puis de suivre une cure de désintoxication. En 2007, Diego Maradona avait de nouveau payé ses excès (alcool, tabac, alimentation…) avec un malaise, et une hépatite avait été diagnostiquée.

Diego Maradona avait été opéré du cerveau début novembre. Hospitalisé le 2 novembre dernier pour de l’anémie et de la déshydratation à La Plata, l’ancien n° 10 avait passé un scanner, qui avait révélé la présence d’un hématome au cerveau. L’opération, très délicate, avait eu lieu dans la foulée dans une clinique privée d’Olivos, dans la banlieue de Buenos Aires. Elle s’était déroulée avec succès. Cependant, pendant la période post-opératoire, Maradona avait connu des difficultés liées à un syndrome d’abstinence, en lien avec sa consommation d’alcool et de somnifères, selon le Dr Luque, son médecin personnel, justifiant la durée d’hospitalisation de son patient malgré une guérison « étonnante » après l’intervention.

Une biographie digne d’un roman. Né à Lanus le 30 octobre 1960, dans une famille modeste, « El Pibe de Oro », le gamin en or, s’est notamment illustré avec le club de son coeur, Naples, et la sélection d’Argentine jusqu’au milieu des années 1990. Sa prestation à la Coupe du monde 1986, lors de laquelle il avait notamment inscrit un but extraordinaire contre l’Angleterre, restera dans la légende du football. C’est également lors de ce match qu’il marquera un but de la main, qualifiée de « main de Dieu » par le joueur lui-même. Maradona avait remporté cette Coupe du monde avec l’Argentine, victorieuse en finale de la RFA de l’époque.

 

 

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web