Les Lions indomptables seront au Qatar à leur huitième Coupe du monde de football. Les hommes de Rigobert Song viennent avec l’espoir de franchir la barre des phases de poules.

Nous sommes à quelques heures de l’entame de la 22ème édition de la Coupe du monde. Après plus de quatre ans d’attente, le Mondial va enfin ouvrir ses portes au Qatar. Du 20 novembre au 18 décembre 2022, pas moins de trente-deux nations participeront au tournoi pour conquérir la planète. Parmi ces nations, le Cameroun, l’une des cinq équipes africaines qualifiées pour cette édition.

Actuellement en quarante-troisième place du classement FIFA, le Cameroun, qui était absent du rendez-vous du Mondial russe en 2018, s’en veut encore de n’avoir pu obtenir que la troisième marche du podium lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations. Toni Conceiçao était alors en poste, avant que Rigobert Song ne le remplace en mars, à la suite de l’échec de la Can.

Au Qatar, le Cameroun, qui s’est qualifié de justesse lors des barrages devant l’Algérie, a vu son nom être placé dans le Groupe G. Où, on retrouve la Serbie, la Suisse mais aussi et surtout la Seleção brésilienne. Statistique amusante, le Brésil compte une participation de plus à la Coupe du Monde que… ses trois adversaires réunis. Pas de quoi impressionner les Lions indomptables, qui devront – si on tente de faire preuve de réalisme plus que d’objectivité – principalement compter sur des victoires contre la Suisse et la Serbie pour continuer dans cette compétition.

Les Lions indomptables savent quelle sera leur mission : mettre en danger n’importe quel adversaire se mettant en travers de leur chemin. À 46 ans, le sélectionneur local est également le joueur le plus capé sous le maillot de l’équipe camerounaise. Avec 137 sélections au compteur, Rigobert Song saura mener des troupes souhaitant marcher dans les pas de Samuel Eto’o, meilleur buteur de l’histoire des Lions avec 56 réalisations.

“Nous irons à la Coupe du monde non pas pour y jouer les figurants mais pour jouer les 7 matchs possibles et ramener le trophée à la maison”. Cette phrase prononcée par le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o, a de quoi faire sourire. Si une victoire finale des Lions indomptables semble inenvisageable, ces derniers ne viennent pas au Qatar en tant que victimes expiatoires. Fort de son potentiel, le Cameroun s’avance avec beaucoup de certitudes pour ce Mondial 2022.

Difficile à manœuvrer, l’équipe camerounaise devrait poser pas mal de problèmes à ces trois concurrents de sa poule. Pour cela, Rigobert Song pourra compter sur de solides éléments tels que son trio d’attaquants : Bryan Mbeumo, Karl Toko Ekambi, Eric Maxim Choupo-Moting ou Vincent Aboubakar. Ce dernier, l’habituel capitaine, évoluant à Al-Nassr (Arabie Saoudite) est en concurrence avec l’avant-centre du Bayern Munich qui est en grande forme en ce moment. Unique buteur du Cameroun face au Panana (1-1), lors du dernier match de préparation, ce vendredi 18 novembre 2022, il sera très attendu à Doha

Au milieu de terrain, le coach s’appuiera sur André Zambo Anguissa. Le napolitain est dans la forme de sa vie. Autre joueur à suivre, Christopher Wooh. Le jeune défenseur central du Stade Rennais, très prometteur, pourrait se tailler une place de titulaire. Autre grosse figure des Lions à suivre, André Onana. Le gardien de but de l’Inter Milan a une très belle carte à jouer. Il devra contribuer à rendre ses goals infranchissables.

À noter que le Cameroun, qui a franchi le premier tour seulement en 1990, disputera ces deux premières rencontres dans le Stade Al-Janoub situé à Al Wakrah.

jeudi 24 novembre : Suisse – Cameroun

11h, au Stade Al-Janoub, Al Wakrah, diffusé sur la Crtv.

lundi 28 novembre : Cameroun – Serbie

11h, au Stade Al-Janoub, Al Wakrah, diffusé sur la Crtv

vendredi 2 décembre : Cameroun – Brésil

20h, au Lusail Iconic Stadium, Lusail, diffusé sur la Crtv






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web