Malgré sa victoire contre le Brésil (1-0), le Cameroun n’a pas réussi à se qualifier pour les 8es de finale de la Coupe du monde, ce vendredi 2 décembre.

Un exploit inutile pour des Camerounais éliminés en raison du succès de la Suisse face à la Serbie (3-2).  

Davis Epassy, 8/10

Toujours titulaire après l’exclusion d’Onana de la sélection, le gardien du Cameroun a été à la hauteur de cette affiche. En début de partie, le portier a été même décisif en détournant une tête de Martinelli. Après, le gardien formé Rennes a tout repoussé: une tête de Telles (15e), des frappes d’Anthony (38e) et Martinelli (45e+1 et 56e). Il se jette dans les pieds de Rodrygo (53e) et est proche de se trouer sur une tentative de Militao (57e) Un homme important dans ce succès. C’est très logiquement qu’il est élu Homme du match.

Nohou Tolo, 6/10

Dans le couloir gauche, le latéral des Lions a eu un début de match difficile face à Antony, avec un carton jaune rapidement récolté. Paradoxalement, il s’est bien repris par la suite avec quelques bonnes interventions. Par contre, sur ses rares montées, le Camerounais a été brouillon avec plusieurs passes ratées. Il a été averti en première mi-temps, suite à un tacle à retardement.

Christopher Wooh, 6,5/10

Titularisé en l’absence de Castelletto, blessé, le jeune joueur de Rennes n’a pas tremblé malgré ce grand rendez-vous. A plusieurs reprises, le Camerounais a même été déterminant avec des interventions autoritaires dans sa surface. Comme son équipe, il a parfois subi les débats sur les vagues brésiliennes, mais n’a jamais cédé.

 Enzo Ebosse, 7/10

Aligné en raison du forfait de Nkoulou, le défenseur de l’Udinese a également justifié la confiance de son sélectionneur. Avec Wooh, l’international camerounais a formé une charnière centrale performante, notamment pour verrouiller Jésus. Il a eu quelques problèmes dans son dos, mais a été précieux par sa présence aérienne. Sa lecture du jeu lui a permis de repousser le danger à de nombreuses reprises.

Fai Collins, 5/10

Sur le côté droit, le latéral du Cameroun n’a pas eu un match facile. Pris dans son dos sur la première occasion de Martinelli, il a été en souffrance dans son duel avec le Brésilien. Pour autant, malgré ses limites, il s’est bien battu et a globalement limité les dégâts sur l’ensemble de la rencontre. On l’a peu vu sur le plan offensif. Il écopé d’un carton jaune et une plusieurs fois failli être expulsé.

Devis Epassy, élu l’homme du match

Kunde Malong, 5/10

Pour compenser les montées de Zambo Anguissa sur certaines situations, le milieu de terrain du Cameroun avait un rôle très défensif. Et quand son partenaire l’a abandonné, il a tout de même montré ses limites. Plusieurs fois en retard, il a notamment récolté un carton jaune en première période. Pas toujours précis dans ses passes, il a fait de son mieux. Remplacé à la 67e minute par Olivier Ntcham, qui a apporté plus d’impact et une belle tentative.

Zambo Anguissa, 6,5/10

Dans la lignée de ses belles prestations à Naples, le milieu de terrain du Cameroun a tout simplement crevé l’écran. Solide dans les duels, l’ancien Marseillais a gratté de nombreux ballons et a imposé sa puissance physique face aux Brésiliens. A l’origine des meilleurs mouvements des Lions, il a même organisé le jeu des siens en revenant très bas sur le terrain. Emoussé, il a perdu en impact et en précision après la pause.

Moumi Ngamaleu, 5,5/10

Face à un Daniel Alves vieillissant, l’ailier du Cameroun avait un coup à jouer. Et si le Brésilien a globalement limité les dégâts, le Camerounais a été tout de même capable de quelques accélérations intéressantes. Sur un centre, il a été proche d’être décisif, mais la tête de Mbeumo a été repoussée par Ederson. Remplacé à la 85e minute par Jérôme Ngom. Ce dernier, joueur de Colombe du Dja-et-Lobo a été le passeur décisif sur le but d’Aboubakar avec un joli centre.

Eric Maxim Choupo Moting, 4/10

Positionné en soutien d’Aboubakar, l’attaquant du Cameroun a eu du mal à peser sur les débats. Privé du ballon par la maîtrise du Brésil, le joueur du Bayern Munich a été bien contenu sur ses rares situations. Jamais dangereux, l’ancien Parisien a été parfois imprécis dans ses tentatives.

Bryan Mbeumo, 5/10

L’ailier des Lions a été moyen… Avec les difficultés de son équipe dans le jeu, le joueur de Brentford a beaucoup défendu et a été irréprochable dans ses efforts. Sur ses tentatives, il a payé son volume de jeu avec un gros déchet technique. Et surtout, avant la pause, il a raté une énorme opportunité avec une tête piquée repoussée par Ederson. Il est sorti à la 63ème minute, remplacé par Karl Toko-Ekambi.

 Vincent Aboubakar, 7/10

Titularisé après son entrée fracassante contre la Serbie, le joueur vedette des Lions a marqué le but de la victoire dans le temps additionnel (93e). Il a d’abord servi de pivot, en faisant admirer sa technique, avant de tenter sa chance à plusieurs reprises en seconde période. Trop peu servi dans de bonnes conditions, il n’a pas été en mesure de tirer son épingle du jeu… avant le temps additionnel…Il a d’ailleurs été expulsé pour un second carton jaune après une célébration en retirant son maillot.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web