Demi-finale : Cameroun-Egypte. C’est le match que tout le monde attend. Ce jeudi soir à 20h, les hommes d’Antonio Conceiçao vont défier ceux de Carlos Queiroz pour une place en finale de la Can.

Les Lions indomptables veulent dompter les Pharaons ce jeudi au stade d’Olembé. Le technicien portugais de l’équipe du Cameroun avait fixé comme objectif une place en finale avant le début de la compétition. Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football, quant ’à lui, ne vise qu’une seule chose : le sacre suprême.

Les Lions ont une belle occasion de remplir leur première mission en affrontant un adversaire coriace, l’Egypte sept fois champion d’Afrique. Rien ne sera facile pour le vainqueur de cette rencontre. Avant le match, Camerounais et Égyptiens s’envoient des piques pour lancer le choc. Après que Samuel Eto’o ait déclaré que “ce sera la guerre…”, un ancien pharaon est monté au chrono pour répondre.

De passage sur une chaîne de télévision, l’ancien capitaine de l’Égypte, Ahmed Hassan, a déclaré que les Camerounais ont la trouille et que l’Égypte reste roi de l’Afrique. Prêt à tout donner lors de cette demi-finale, la star égyptienne Mohammed Salah pour se motiver a déclaré : « je ne rentrerai pas en Egypte sans le trophée de la Can ».

Si Martin Hongla, Vincent Aboubakar, Karl Toko Ekambi et consort rééditent, en termes d’intensité,  leur match  face à la Gambie, les Camerounais devraient éviter toute mauvaise surprise.

Dans le cas contraire,  la sanction pourrait tomber. Les Marocains en savent quelques choses. Alors qu’ils menaient au score, ils ont été boutés hors de la Can, par des Pharaons très conquérants. Hormis la star Mohammed Salah, l’équipe égyptienne possède un redoutable collectif discipliné, déterminé, solide et réaliste. Alors attention aux faux pas des Lions.

Quels onze entrants du Cameroun ?

Face à l’Egypte, Antonio Conceiçao devrait aligner son fameux 4-3-3 qui a fait ses preuves jusqu’ici. Dans la cage, André Onana est inamovible. En défense, l’on devrait retrouver de droite à gauche, Fai Collins et Nohou Tollo. En charnière centrale, on aura encore le duo Ngadeu Ngadjui et Jean Charles Castelletto qui s’est montré assez complémentaire.

Au milieu de terrain, si plusieurs experts plaident pour la titularisation de Choupo-Moting, à l’aise dans le rôle de meneur de jeu, le sélectionneur des Lions qui mise plus sur l’impact physique de ses joueurs alignera, comme d’habitude, Oum Gwet, Martin Hongla et Zambo Anguissa. Le trio d’attaque devrait être composé, Moumi Ngamaleu, Vincent Aboubakar et Karl Toko Ekambi.

Dans un stade d’Olembé qui sera quasi acquis aux Lions, le public devrait jouer son rôle. Après les souvenirs du drame douloureux du match face aux Comores (huit morts de suites des bousculades), la jauge maximale de supporter fixé à 80%, soit 48 000 spectateurs dans une enceinte qui peut en contenir 60 000 sera respectée.

Pour cette demi-finale qui s’annonce explosive, la Caf a porté son choix sur l’arbitre gambien, Bakary Gassama. Il sera assisté de Jerson dos Santos (Angola), Arsenio Maringola (Mozambique) et Ansudane Soulaimana (Les Comores). Bien que Bakary Gassama soit l’un des meilleurs sifflets du continent, il fait beaucoup parler en Egypte. Où la presse essaye de lui mettre la pression.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web