Alors que la 33ème édition de Coupe d’Afrique des nations débute ce dimanche à Yaoundé avec le match Cameroun-Burkina Faso, RFI fait le tour d’horizon des dix stars africaines qui vont animer la compétition.

  • Riyad Mahrez (30 ans, Algérie)

Il avait été le grand artisan de la victoire des Fennecs lors de la can 2019 en Égypte en les envoyant notamment en finale grâce à un magnifique coup franc face au Nigeria dans le temps additionnel de la rencontre. L’ailier algérien de 30 ans se verrait donc bien réaliser le doublé lui qui sort déjà d’une très belle saison 2020-2021 avec son son club de Manchester City, vainqueur du championnat anglais et finaliste de la Ligue des champions. Avec cinq buts inscrits en six matches joués en 2021 avec l’Algérie, Riyad Mahrez est sans conteste le leader technique de l’équipe dirigée par Djamel Belmadi. S’il est en jambes, l’Algérie peut espérer aller loin, d’autant qu’il est capable de débloquer n’importe quelle situation d’un éclair de génie.

  • Mohamed Salah (29 ans, Égypte)

Après une saison plus que réussie avec 31 buts en 51 matches en 2020-2021, le début de l’exercice actuel est encore plus étincelant pour l’Égyptien qui a déjà inscrit 23 buts en 26 rencontres avec son club de Liverpool. Mohamed Salah est donc dans la forme de sa vie pour attaquer cette CAN 2022 et il aura sans aucun doute à cœur de faire oublier l’édition 2019 que les Pharaons avaient jouée à domicile sans pour autant réussir à briller. Auteur de deux buts en phase de poules, Salah et ses coéquipiers s’étaient ensuite fait sortir par l’Afrique du sud   en huitième de finale. En ramenant une 8e coupe d’Afrique au Caire, l’attaquant de Liverpool deviendrait définitivement le plus grand joueur de l’histoire du football égyptien.

  • Sadio Mané (29 ans, Sénégal)

Buteur moins prolifique que son coéquipier à Liverpool Mohamed Salah, Sadio Mané n’en reste pas moins un exceptionnel dynamiteur de défenses. Le Sénégalais qui reste l’atout offensif numéro un des Lions de la Teranga voudra faire oublier l’échec de la CAN 2019 qui avait vu les hommes d’Aliou Cissé s’incliner en finale face à l’Algérie. Lors de cette édition, Mané avait inscrit trois buts mais nul doute que pour sa quatrième CAN, son objectif principal est avant tout de ramener à Dakar la première coupe d’Afrique des nations de l’histoire du Sénégal.

  • Pierre-Emerick Aubameyang (32 ans, Gabon) 

Il avait été l’un des grands absents de la dernière CAN en Égypte puisque le Gabon n’avait pas réussi à valider son billet pour la compétition. Cette fois l’attaquant gabonais est de retour pour la cinquième CAN de sa carrière mais l’aventure commence malpuisqu’il a été testé positif au Covid-19  lors de son arrivée au Cameroun, tout comme son coéquipier Mario Lemina. Probablement forfait pour le premier match de son équipe, si Aubameyang est apte à jouer les matches suivants, il reste à savoir dans quel état de forme il se trouve car le joueur traverse actuellement une passe difficile avec Arsenal. Son entraîneur Mikel Arteta l’a écarté du groupe depuis plusieurs matches et selon certaines informations il pourrait quitter le club dès cet hiver. Il n’en reste pas moins qu’avec un Aubameyang inspiré et décisif, les Panthères auront toutes leurs chances de sortir du groupe C où elles affronteront les Comores, le Ghana et le Maroc.

  • Édouard Mendy (29 ans, Sénégal)

Le gardien de but de Chelsea a été la grande révélation de l’année 2021. Le club londonien lui doit en grande partie sa victoire en Ligue des champions. Il a par ailleurs été sacré meilleur gardien de la saison par l’Uefa en août 2021 et nominé parmi les meilleurs gardien du monde de la Fifa. Ses performances chaque week-end sont en train de faire de lui une référence mondiale à son poste. Si le Sénégal va loin dans la compétition, son dernier rempart y sera très certainement pour quelque chose.

  • Sébastien Haller (27 ans, Côte d’Ivoire)

À 27 ans, l’attaquant de l’Ajax d’Amsterdam va jouer sa première Coupe d’Afrique des nations et il pourrait faire beaucoup de bien à l’attaque ivoirienne. Le natif de la région parisienne a choisi de jouer pour les Éléphants en novembre 2020 et il n’a pas attendu longtemps pour faire parler la poudre puisqu’il a inscrit son premier but avec les oranges lors de son premier match face à Madagascar. Avec trois réalisations en huit matches sous le maillot de la Côte d’Ivoire, Sébastien Haller est devenu une valeur sûre de l’effectif ivoirien. Il marche actuellement sur l’eau avec l’Ajax pour qui il a déjà inscrit 22 buts cette saison en 24 matches dont 10 buts en seulement six matches de Ligue des champions. Adroit devant les cages, excellent de la tête et physiquement très puissant, Sébastien Haller pourrait bien être l’un des hommes clés des Éléphants lors de cette CAN 2022.

  • Achraf Hakimi (23 ans, Maroc)

Transféré cet été de l’Inter Milan au PSG pour 60 millions d’Euros  le latéral marocain a montré de belles choses en début de saison avant de nettement marquer le pas à l’approche de la fin d’année 2021. Il n’en reste pas moins l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste. Son apport offensif, sa vitesse et sa qualité de centre en font l’un des cadres de la sélection marocaine.

  • Wahbi Khazri (30 ans, Tunisie)

Le milieu offensif tunisien est un habitué de la Coupe d’Afrique des nations. Cette édition marquera sa cinquième participation à la compétition qu’il n’a pas manqué une fois depuis 2013. Khazri vit des moments difficiles avec son club de Saint-Étienne qui végète dans les tréfonds du classement de la L1, mais il est pourtant l’un des rares joueurs de l’équipe à donner satisfaction   avec 10 buts inscrits en 26 matches. Capable de véritables coups de génie, il peut faire basculer une rencontre à lui seul et nul doute qu’il se verrait bien décrocher sa première CAN avec la Tunisie.

  • Thomas Partey (28 ans, Ghana)

C’est le roc du milieu de terrain ghanéen et l’un des joueurs les plus expérimentés au niveau international des Black Stars. Avec 15 matches joués cette saison avec son club d’Arsenal, le milieu défensif doit encore s’imposer dans la durée avec son club mais il est un incontournable en sélection et il aura la lourde tâche de remettre le Ghana sur les bons rails après une CAN 2019 décevante qui s’était arrêtée en huitième de finale face à la Tunisie.

  • Karl Toko-Ekambi (29 ans, Cameroun)

L’attaquant camerounais déjà sacré champion d’Afrique avec son pays en 2017 se verrait certainement bien remettre ça cette année à domicile. Le joueur de l’Olympique lyonnais est en tout cas en forme puisqu’il a déjà inscrit 13 buts en 29 matches avec son club. Il sera l’une des principales armes offensives des Lions indomptables qui peuvent également compter sur des joueurs comme Vincent Aboubakar ou Eric Maxim Choupo-Moting.

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web