Samuel Eto’o Fils, le nouveau président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) par ailleurs vice- président du Comité d’organisation de la Can, est intervenu en direct à la télé algérienne auprès de son homologue Charaf-Eddine Amara pour présenter ses excuses au peuple algérien après l’agression de trois journalistes à coups de couteau à Douala dimanche.

Au lendemain de l’agression de trois journalistes algériens, dont un légèrement blessé à l’arme blanche, aux alentours de leur hôtel à Douala en marge de la CAN 2021, le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o, a condamné cet acte et présenté ses excuses au nom du peuple camerounais à l’occasion d’un discours prononcé ce lundi en compagnie du président de la Fédération algérienne, Charaf-Eddine Amara.

«Nos chers frères journalistes, je tiens à vous présenter nos sincères excuses parce que certains de nos frères ont été agressés à Douala. Je vous demande humblement de dire à ces frères que nous demandons pardon. Ce n’est pas l’hospitalité camerounaise. Je vous prie de leur demander pardon et de leur dire qu’ils sont chez eux», a clamé l’ex-légende du FC Barcelone.

Avant d’ajouter : «Nous allons saisir notre ministre et toutes nos autorités pour leur dire que nos frères sont dans notre pays et ils doivent se sentir en sécurité comme s’ils étaient à Alger. (…) Que Dieu vous bénisse et que votre séjour se passe de la meilleure des manières chez vous au Cameroun.»

De son côté, la CAF a condamné un «acte indigne» et ouvert une enquête en exhortant les autorités locales à investiguer sur cette agression.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web