Malgré la négociation tenue la semaine dernière à Kinshasa en République démocratique du Congo, l’ancien capitaine des Lions indomptables a déposé son dossier de candidature ce 17 novembre 2021 pour le poste de président de la Fédération camerounaise de football.

Ce mercredi, Samuel Eto’o a déposé son dossier de candidature pour le poste de président de la Fécafoot. Après quoi il s’est adressé à la presse. Pour Eto’o il est question d’ouvrir une nouvelle ère pour le football camerounais.

Il décline quelque peu l’objet de la rencontre tenue la semaine dernière à Kinshasa en RDC, à l’initiative de la FIFA. Suivant ses propos, elle visait à le concilier à Seïdou Mbombo Njoya. Ce qu’il  dit avoir refusé.

« Comme je l’ai dit à Kinshasa, quand on échoue, on ne demande pas au professeur de tricher sur les notes. On redouble. Ça veut dire qu’on n’a pas été bon. Il n’y a pas de débat, Il n’y a pas de proposition de premier vice-président. Je serai le prochain président de la Fédération camerounaise de football », déclare-t-il.

Eto’o entrevoit des techniques de fraude venant « du camp ‘en face », mais s’engage à aller jusqu’au bout de sa candidature. Le quadruple ballon d’or africain dément l’idée selon laquelle son projet consiste à corrompre les délégués de l’Assemblée générale. Pour lui, il leur revient de prendre leur responsabilité.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web