Le nouveau président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot)  instaure déjà la rigueur et la discipline au travail. Il prescrit, entre autres, assiduité et ponctualité.  Ce lundi 13 décembre 2021 a été une journée marathon pour lui.

Le personnel de la Fecafoot semble oublier que leur nouveau président a, pendant plus de 20 ans, baigné dans un environnement très professionnel. Où la ponctualité est de rigueur. En effet, lors de sa première prise de contact avec les employés, il a suggéré que le travail devrait commencer à 7h30 pour s’achever à 15h30, avec une pause à midi, comme il est de coutume dans les administrations publiques.

Les doyens de la maison de Tsinga ont estimé que 7h30 était assez tôt pour commencer le travail. De commun accord, ils ont arrêté l’heure du début du travail à 8h, pour s’achever à 16h. C’est ainsi que ce mardi 14 décembre, le nouveau président de la Fecafoot est   arrivé au siège de l’institution à 7h45 minutes. Il a alors instruit au responsable de la guérite de fermer le portail à 8H00. Après un tour des bureaux, Samuel Eto’o a constaté de nombreuses absences. Tous les employés retardataires étant restés coincés hors des locaux. Eto’o leur a demandé de rentrer chez eux et de ne revenir que le lendemain.

Notre source précise que Samuel Eto’o serait très remonté contre les concierges de l’immeuble, qui auraient ouvert le portail après l’heure indiqué à l’ancien lion indomptable Bill Tchato, qui est le coordonnateur des sélections nationales. Samuel Eto’o aurait récupéré les clés du portail.

Le nouvel élu à la Fecafoot est pressé. Très tôt hier, le successeur de Seidou Mbombo Njoya a rencontré le personnel de la Fecafoot au siège de l’association au quartier Tsinga, à Yaoundé. Où, en peu de temps, il a fixé le cap en indiquant aux employés ce qu’il attendait d’eux, tout en précisant qu’aucun employé ne devrait venir vers lui sans être passé par le secrétariat général.

Ensuite, il s’est rendu sur le site des travaux de réhabilitation du Centre technique de la Fecafoot à Odza, qui est éternellement en chantier. Dans la foulée, l’ex-capitaine des Lions indomptables a honoré un rendez-vous à la direction de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Là-bas, il a rencontré le Directeur de la sous-région d’Afrique centrale de l’organisation onusienne, Zaki Khaled. Objet de cette rencontre « négocier le partenariat en vue de la promotion des valeurs du sport auprès des jeunes  et la création des espaces de jeux en milieu rural pour les enfants»,  a expliqué la Fecafoot, via son site internet.

Ayant remplacé de facto Seidou Mbombo Njoya au Comité d’organisation local de la CAN 2021, le désormais vice-président du Cocan a bouclé sa journée par une audience au ministère en charge des Sports avec Narcisse Mouelle Kombi, président du Cocan 20 – 21. Le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables avait dans sa suite, quelques membres du nouveau comité exécutif de la Fecafoot.

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web