Dans le cadre de la sixième et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2022, les Lions indomptables,  peu inspirés en attaque, ont été tenus en échec par une vaillante équipe des Amavubi. Malgré la large possession de balle (67%), le Cameroun s’et créé très peu d’occasions de but.

Simon Omossola 6/10 : Dans un match ou les visiteurs se sont créés très peu d’occasions,  le gardien de but de Vita Club de Kinshasa, pour son baptême du feu avec l’équipe fanion,  a passé une soirée presque tranquille. Toutefois, en début de match, sur un ballon dans le dos des défenseurs camerounais, il a bien anticipé pour éloigner le danger. Par la suite, les rares tentatives des rwandais sont passées loin de son but.

Nagndeu Ngadjui 6/10 : Le défenseur central de la Gantoise est apparu un peu fébrile en début de rencontre, notamment sur la passe lobée dans son dos, à la cinquième minute. Mais il a su se ressaisir pour s’imposer dans sa surface dans les moments chauds des Rwandais, en interceptant de nombreux ballons.

Stéphane Meyapia  5,5/10 : En l’absence des titulaires en charnière centrale des Lions ces derniers temps (Harold Moukoudi et Jean Charles Castelletto),  le défenseur central du club local de Fauve Azur n’a pas déçu. Pour son premier match officiel avec l’équipe fanion, l’ancien capitaine des U20 a joué de manière décomplexée. Mais ses relances ont été parfois approximatives. Jouant en supériorité numérique depuis la 54ème minute, Antonio Concecao a sacrifié Stéphane Meyapia pour faire entrer le milieu de terrain Oum Gwet, à la 69ème minute. Un changement tactique qui n’a pas apporté grand-chose dans l’animation offensive des Lions.

Jonathan Ngwem 5/10 : On avait perdu ses traces après le triste 0-4 concédé par le Cameroun devant la Colombie à la veille de la Coupe des Confédérations. Ce jour-là, il avait souffert des dribbles chaloupés de Juan Cuadrado. Titularisé au poste de latéral gauche face au Rwanda, l’arrière d’El Gouna, en Egypte, n’a pas hésité à jouer haut et multiplier plusieurs centres qui malheureusement ne trouvait pas preneur. Son entente avec Moumi Ngamaleu a peu fonctionné.

Fai Colins 5,5/10 : Face des rwandais peu entreprenant en attaque, le latéral droit du Standard de Liège s’est retrouvé souvent libre. Il a participé au jeu en proposant régulièrement des solutions. Mais,  il lui a manqué la précision dans le dernier geste.

Martin Hongla 6/10 : Positionné juste devant la défense camerounaise, le milieu de terrain Royal Antwerp Fc  est à créditer d’un bon match. Infatigable et très présent dans l’entrejeu, il a récupéré de nombreux ballons et s’est montré juste dans ses transmissions.

Zambo Anguissa 6,5/10 : Le Cameroun ayant été très dominé dans l’entrejeu face au Cap-Vert, il a retrouvé sa sérénité au milieu de terrain avec l’apport du relayeur de Fulham. Sa justesse dans les transmissions et son activité pour couper les lignes de passes ont fait beaucoup de bien à son équipe. Mais, il a vendangé un coup franc bien placé  en fin de partie. Comme quoi, on ne s’improvise pas tireur de coup-franc.

Kundé Malong 7/10 : unique buteur du Cameroun lors de la raclée (1-3) au Cap-Vert, le milieu de terrain de Mayence s’est montré de nouveau très entreprenant face au Rwanda. Ses dédoublements sur le côté droit ont mis à rude épreuve les défenseurs rwandais. Remplacé par Yan Brice Eteki, à l’heure de jeu, qui n’a pas pesé autant que le milieu de Mayence.

Clinton Njié 3/10 : Positionné sur le flanc droit de l’attaque camerounaise, il n’a jamais su ou pu déborder son vis-à-vis. Une soirée frustrante pour l’attaquant du Dynamo Moscou. Avec les absences conjuguées, pour diverses raisons,  des Toko Ekambi, Stéphane Bahoken, Choupo-Moting et autres, Clinton Njié avait l’occasion de briller face Cap-Vert, puis devant le Rwanda, mais il s’est montré lors de ces deux confrontations  peu inspiré. Il est remplacé par Loïc Ako Assomo à la 63ème qui n’a pas su faire la différence dans ce match.

Moumi Ngamaleu 3,5/10 : l’attaquant des Yong Boys de Berne a eu du mal à se sortir du marquage des rwandais. Placé à l’aile gauche de l’attaque camerounaise, il a eu du mal à combiner avec Vincent Aboubakar, l’avant-centre. Face à une équipe rwandaise accrocheuse et regroupée derrière, il n’a su se créer la moindre occasion. Il a été remplacé en fin de partie par Serge Tabekou.

Vincent Aboubakar 4/10 : Rapidement en manque de réussite avec deux tirs non cadrés (12ème et 37ème minute), l’attaquant du Besiktas  a trop souvent essayé de faire des différences tout seul, sans grand succès. Et lorsqu’il y arrivait, il a manqué de réussite : son premier tir est trop croisé, puis son coup de sombrero est rattrapé de justesse et sa reprise de volée passe loin de la cage.  Une prestation offensive globalement décevante pour le capitaine des Lions indomptables.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web