Au moment où le chef de l’Etat vient de décider d’octroyer des logements aux 22 quarts de finalistes du mondial 90, des héros de Sydney 2000 chargent  eux Geremi Sorele Njitap de porter leurs doléances au président Paul Biya.

« Nous, les champions olympiques, après discussions entre nous, voudrons que notre capitaine (Geremi Sorele Njitap) écrive au Chef de l’Etat, son excellence Paul BIYA, pour une récompense à la hauteur de notre performance il y a 20 ans car nous estimons avoir remporté le plus grand succès de l’histoire du football camerounais sur le plan mondial » a écrit  Namekong Serge Branco, l’un des médaillés d’or de Sydney 2000, dans une correspondance adressée à Cameroon-Info.net

Cette revendication intervient au lendemain de la décision du chef de l’Etat d’octroyer des logements aux quarts de finalistes du mondial 90. 30 ans plus tard, le président de l’association des Lions indomptables de cette génération a écrit une lettre au président de la République pour lui rappeler sa promesse.

C’est à cette même procédure que les médaillés d’or invitent le capitaine de l’époque, Geremi Sorele Njitap, à porter leurs doléances au chef de l’Etat.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web