C’est à travers sa page Facebook que la meilleure joueuse africaine 2015 a annoncé qu’elle mettait un terme à sa carrière. Affaiblie par les blessures à répétitions, l’attaquante formée à Lorema de Yaoundé, tire un trait sur sa  carrière, le jour de ses 28 ans.

Celle qui portait jusqu’à l’an dernier le maillot de Malaga en Espagne  a annoncé ce 9 juin sur sa page Facebook «End thanks for all». L’internationale camerounaise, sans club depuis son dernier contrat avec Malaga CF  a donc officiellement décidé de raccrocher  ses crampons, sans  préciser  les nouvelles orientations qu’elle souhaite donner à sa vie. Elle pourra s’occuper à plein temps de la première école de football féminin qu’elle a créé  le 4 janvier 2019 : « Rails Football Academy ».

Les amoureux du beau football garderont de cette benjamine d’une famille de neuf enfants (sept filles et deux garçons) l’image de la meilleure joueuse des Lionnes indomptables de ces 10 dernière années.  Le souvenir de son triplé en Coupe du monde féminine Canada 2015 face à l’Equateur est encore vif dans les esprits. A titre personnel, elle a été désignée meilleure joueuse camerounaise de la saison 2010-2011, alors sociétaire de son club formateur de Lorema. Dans la foulée,  elle sera de la campagne victorieuse des Lionnes aux Jeux africains de 2011 (médaille en or).

L’enfant des rails

Après ces Jeux africains, elle va migrer en Serbie, où elle va évoluer au ZFK Spartal Subotica. Avec ce club,  « la fille du Rail », quartier populaire de Yaoundé, va remporter la Coupe de Serbie en 2013. Puis, elle contribue à remporter le doublé Coupe-championnat et participe ainsi pour la première fois à la Ligue des champions de football féminin. En 2015, elle termine meilleure buteuse du championnat de Suède avec 18 réalisations.

En 2016, elle incorpore le Fc Rosengard, puis elle fait l’objet d’un transfert record vers Dalian Tianjin Quanjian Women’s FC, un club chinois, mais ne peut jouer pendant plusieurs mois suite à une blessure. Elle est finalement engagée en Europe, à nouveau, en 2018, avec le club d’Avaldsnes, vice-champion de Norvège en 2015. « Son expérience internationale nous sera utile », expliquait ce club au moment de son recrutement, en précisant : « Ce qui nous plait chez Gaëlle, c’est sa pointe de vitesse et son physique dans le jeu. Elle a aussi montré tout au long de sa carrière qu’elle est une buteuse et a eu de bonnes saisons quand elle était en Suède.

Avec les Lionnes Indomptables, outre le titre des jeux africains de 2011,  la fondatrice de l’association «L’enfant des rails» a été vice-championne d’Afrique en 2014, finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations 2016 et deux fois médaillée de bronze à la Coupe d’Afrique des Nations : 2012 et 2018. A l’échelle mondiale, elle a disputé  les J.O. de Londres en 2012 et participé à deux phases finales de Coupe du monde : «  Canada 2015 » et « France 2019 ».

 

 

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web