Le président sortant du Conseil d’administration du club mythique de la capitale économique vient de le marteler au cours d’une conférence de presse donnée à Yaoundé ce 28 août 2020.

Les récentes déclarations du président du Conseil des sages de l’Union sportive de Douala ont semé le trouble dans les esprits. Prince Emmanuel Ngassa Happi a fait savoir dans  Le Jour n°3244  que le mandat du PCA Franck Happi est échu. Et que le club est dirigé par un Comité de direction chargé d’assurer la mutation du club d’association en société.

Le vacarme provoqué par ces propos va amener son auteur à se dédire dans un communiqué dans lequel il reconnait que Franck Happi est toujours le PCA du club. Mais cette clarification n’aura pas été suffisante pour calmer les esprits surchauffés. Ce 28 août 2020, le PCA Franck Happi s’est à son tour exprimé sur la question.

Au cour d’une conférence de presse donnée ce 28 août à Yaoundé, Franck Happi déclare : « il y a un seul patron au seul de l’Union sportive de Douala, c’est Franck Happi. Au prochain congrès un nouveau président sera désigné pour prendre la responsabilité de l’Union sportive de Douala. Mais le club n’est pas dans la rue. Admettons que je ne sois plus le président, qui est donc le nouveau ? S’il y a un président de comité transitoire, il a été désigné par quel mécanisme ? », s’interroge-t-il.

« Nous n’avons pas de problème de leadership à l’Union de Douala, nous n’avons pas de problème de bicéphalisme au sein du club, ni au conseil d’administration ou même au  Conseil des sages qui est l’instance morale. Nous avons un organe qui prépare la mutation du club en société. Mais c’est moi qui prends toutes les décisions. Que ce soit pour engager l’équipe pour le  championnat, transférer un joueur, convoquer le prochain congrès qui permettra de désigner le prochain président, c’est moi qui en suis le responsable statutaire », ajoute-t-il.

Pour Franck Happi, le président du Conseil des sages a été piégé par la presse pour prononcer sa déchéance. « Je ne veux pas dire qu’il a été manipulé. Il a 84 ans, vous n’allez pas lui faire une interview comme vous faite à quelqu’un comme moi. Il est du quatrième âge, vous ne l’orientez pas dans ses déclarations et ensuite vous allez les publier », s’offusque l’homme qui dirige le club depuis bientôt une décennie

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web