La Commission électorale rejette pour forclusion,  le recours introduit devant elle aux fins de suspension du président par intérim de la Fédération et de son adjoint Alium Konate,  de toute activité relative au football.

 

 

 

La requête du candidat Samuel Eto’o  arrive deux jours après la date de recevabilité des recours. Après la publication de la liste des candidatures, le règlement prévoit un délai de 48 heures pour introduire d’éventuelles contestations.  Or, regrette la Commission électorale, Samuel Eto’o  a déposé  sa requête le 30  novembre 2021. Soit deux jours après.

Eto’o sollicitait la suspension de toute activité relative au football du président par intérim de la Fédération, Seïdou Mbombo Njoya,  et de son vice Alium Konate. Pour des faits entre autres de corruption dans l’affaire Astres de Douala qui avait injustement été relégué en deuxième division et  soudoyé pour lui faire accepter d’évoluer une saison  en Ligue 2.

Après le rejet de son recours, des indiscrétions laissent entendre que sieur Eto’o voudrait saisir la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique pour interjeter appel.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web