A quelques semaines du début de la Coupe du monde, le latéral droit n’a plus joué un match de haut niveau depuis…

 

Éloigné des stades à cause de l’arrêt du championnat d’Arabie Saoudite, Fai Collins ne rassure pas. Le latéral droit dont le jeu est décrié comme monotone n’a disputé que huit matchs cette année. Pire encore, il n’a plus connu le haut niveau depuis des mois.

Même si dans l’imagerie populaire, il jouit d’une bonne côte, Fai Collins ne brille plus par sa vitesse et sa pugnacité comme lors de la Can 2017. Chose pas très surprenante; un joueur garde la forme en se frottant à des adversaires de haut calibre ou en évoluant simplement dans un environnement compétitif de haut niveau. Ce qui est loin d’être le cas pour Fai Collins avec la Saudi Pro League qui est encore à l’état embryonnaire.

Au poste de latéral droit par exemple, où joue Fai Collins (30 ans), Enzo Tchato (19 ans), Sacha Boey (22 ans) et Olivier Mbaizo (25 ans) semble être plus en jambe que lui. Enzo Tchato par exemple jouit d’une place de titulaire à Montpellier en France ainsi que Sacha Boey avec Galatasaray en Turquie; deux championnats largement au-dessus de celui d’Arabie Saoudite.

A ce poste, le Cameroun doit rassurer compte tenu des adversaires qu’on aura au Mondial 2022. Que ce soit la Serbie, la Suisse ou encore le Brésil, la défense camerounaise aura du pain sur la planche devant des joueurs comme Aleksandar Mitrovic, Shaqiri,  Vini Junior ou encore Neymar. Il serait alors difficile de voir comment un joueur en perte de vitesse, n’ayant pas suffisamment de temps de jeu puisse s’en sortir. L’entraîneur nous a néanmoins rassuré qu’il a le secret

Dans ce même championnat qui est en arrêt, on retrouve aussi le gardien Devis Epassy. Pour son cas, le sélectionneur manager des Lions avait déjà tiré un trait sur le débat en disant qu’André Onana est le numéro un incontestablement. Mais le choix de celui qui pourrait le supplier laisse à cogiter.

Car, si Devis Epassy est en manque de temps de jeu, ce n’est pas le cas pour Simon Omossola, gardien titulaire de l’AS Vita club en RDC engagé en compétition africaine ou encore Fabrice Ondoua vainqueur il y a cinq ans de la Can 2017, de la Coupe de la Lettonie, il y a quelque semaine, titulaire et capitaine de son club, FC Auda.

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web