Le ministre des Sports et le vice-président de Magil donnent des assurances au terme d’une visite de travail effectuée sur le site du complexe.

 

La polémique n’a pas duré longtemps. Le match opposant le ministère des Sports et de l’Education physique à Magil au Complexe sportif d’Olembé tire vers la fin. Après la menace de résiliation du contrat et d’abandon des travaux par Magil et la phase d’accusation mutuelle,  les parties concernées par la réalisation des travaux affichent un air de fairplay sur le terrain ce 13 janvier 2023. Au regard de la rencontre ce jour sous l’arbitrage central de la présidence de la République, le climat est sans doute favorable à la reprise des travaux.

 « Il y a eu un relâchement, je serais tenté de dire une interruption des travaux à Olembe, en dépit des importants moyens financiers déjà mobilisés par l’Etat et mis à la disposition de l’entreprise Magil. S’il ne s’agissait que d’un stade de football classique, on ne parlerait plus d’Olembe ; puisque la CAN a pu se tenir ici. Mais l’on a voulu d’Olembé comme un complexe sportif unique en son genre en fait », rappelle le ministre des  Sports.

« C’est en cela que nous sommes là aujourd’hui pour réitérer à l’entreprise Magil la volonté du président de la République de faire en sorte que projet aboutisse dans son entièreté et l’urgence et la nécessité pour elle de reprendre les travaux dans le cadre  du contrat que cette entreprise a passé avec l’Etat du Cameroun. Mais également pour dire que l’exécution d’un contrat, ce n’est pas la spécificité d’Olembé. L’Etat camerounais, le gouvernement du Cameroun est un gouvernement responsable qui honore ses engagements. Et Dans le cadre du contrat en question, les engagements du Cameroun sont honorés et seront toujours honorés », assure Narcisse Mouelle Kombi.

Pour sa part, l’entreprise Magil Construction parle de malentendu depuis un an.

« Nous avons rencontré un très grand malentendu. Différentes réunions ont eu lieu cette semaine afin que chaque partie puisse exprimer ce qui est à clarifier.  Nous nous sommes entendus. Nous allons travailler sur différentes réunions pour résoudre différents problèmes qui ne sont pas des points  majeurs et bloquants », explique le vice-président de l’entreprise, Franck Mathiere.

« Nous allons reprendre dès lundi la levée des 32 réserves avec les sous-traitants et les partenaires afin de pouvoir clarifier ce point-là. Ce projet-là arrivera au bout, c’est l’engagement qui a été pris par l’entreprise, c’est l’engagement qui a été renouvelé entre le gouvernement et Magil, le partenaire de l’Etat du Cameroun pour l’accomplissement de ce projet-là », rassure Franck Mathiere.

La reprise des travaux inclut donc le parachèvement de l’hôtel, du centre commercial, de la piscine olympique et du gymnase.

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web