L’ancien tennisman au terme du scrutin de liste est devenu le nouveau président de la Fédération Camerounaise de Tennis (Fecatennis). 

C’était à l’issue de l’assemblée générale élective plus ou moins houleuse, le 30 décembre dernier. L’opérateur économique entend donner un souffle nouveau au tennis camerounais. Depuis quatre ans, Benoît Zé a piloté le tennis camerounais après le désistement de son ancien président Jean-Marie Abouna. Son élection à la tête de cette instance n’est qu’une suite logique de son effort fourni pour sauver la petite balle jaune au Cameroun.  Pendant ce moment, le président de club a organisé 16 tournois y compris la Coupe Davis et a permis aux tennismen de participer à certaines compétitions internationales. Ce qui justifie sa victoire avec brio par 42 votants.

Ses ambitions

« C’est avec une grande satisfaction que je prends la tête de la Fecatennis. Ce n’est pas une surprise parce que je préside déjà ce rôle depuis plusieurs années. Donc c’est juste une confirmation. » s’est réjoui le nouveau patron du tennis camerounais. A lui de poursuivre pour présenter son plan d’action « nous allons recevoir de l’ITF le programme international, mais en national nous avons déjà une feuille de route. Nous avons fait venir un entraîneur international d’origine belge qui est là depuis deux semaines, il va commencer par la tournée des régions. »

« On va convoquer une conférence de presse pour vous présenter une feuille de route et on pourra vous tenir informer du lancement de notre activité. » a-t-il précisé. Élu pour un mandat de deux ans (2022-2024), l’opérateur économique s’engage à donner un autre visage aux amoureux de cette discipline. « Le tennis camerounais a été émietté. Deux ans ce n’est pas suffisant mais en deux ans, on sera capable de ramener les choses à la normale. On va faire ce qu’il y a à notre possible pour que ce ne soit plus jamais ce que ça a été ces dernières années ».

Le rassemblement

Selon afriksportsmagazine, après plusieurs reports dus à des problèmes internes, les élections ont finalement eu lieu. Le nouveau président tend la main à la partie adverse qui pourrait saisir les juridictions. « J’invite mes anciens concurrents, le malheureux candidat, je leur ouvre la porte, c’est un mouvement sportif et dans le sport il faut être fair-play mais je n’ai rien contre ce bureau, j’ai besoin d’unir le Cameroun. Nous devons mettre nos mains ensemble pour que le tennis camerounais rayonne ».

Bureau exécutif

Président : Benoît Ze Ossone Mane Shadrac

Vice-président : Mbianda Seumen

Secrétaire général : Mienne Victor Emmanuel

Trésorier : Abata Ovono Epse Lemoguok Christelle






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web