Les équipes de la région ont pris le dessus lors du tournoi national baptisé, « Open national de la jeune fille ».

Yaoundé a abrité le weekend dernier une compétition nationale de Badminton. Et c’est du côté de l’institut national de la jeunesse et des sports, Injs que les rencontres se disputaient.

Au terme d’une compétition aussi courue qu’élevée, c’est Emat Esselem de l’international School de Bertoua qui remporte la mise. Une victoire du côté de la catégorie école primaire en simple dame.

Et pour ce qui est des doubles dames, c’est toujours Emat Esselem avec sa coéquipière, Dang Alang qui ont remporté la mise. Les deux étant du même établissement. Au niveau des établissements secondaires, la région de l’Est s’est également imposée sur ses adversaires. Dans la catégorie simple, Khan Diack Woti du collège adventiste de Mboma à Bertoua a arraché la première place. Un acte qu’elle a réédité en double dame jouant avec Marima Tsinda du Lycée de Ngoa-Ekelle à Yaoundé.

Des telles prestations ont donné une saveur de satisfaction aux organisateurs du tournoi, qui était à son ouverture. « Pendant ce tournoi, les enfants ont eu du plaisir à jouer au badminton. La région de l’Est a ravi la vedette aux autres régions participantes. C’est la preuve que le travail se fait à la base. Nous sommes en train d’évaluer le programme « Shuttle Time ».

Le choix d’organiser un tournoi pour les jeunes filles c’est parce qu’au niveau des équipes nationales, la gente féminine traîne le pas. Cette compétition est donc une motivation supplémentaire » explique André Ngong, le directeur technique adjoint de la Fédération camerounaise de Badminton.

Le tournoi a réuni au total 40 jeunes filles des catégories des moins de 15 ans et des moins de 18 ans.

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web