Pour justifier l’échec du Cameroun aux Jeux olympiques, le président du Comité national olympique et sportif (CNOSC) évoque la mise à disponibilité  tardive des moyens  et le contexte sanitaire marqué par la pandémie du Covid-19.

«Le Cameroun n’as pas eu accès au podium, mais je pense que nos athlètes se sont battus au mieux de leur forme. Il y avait plus forts qu’eux. Il faut maintenant tirer les leçons de cette participation, se réajuster pour Paris 2024», affirme Ahmad Kalkaba Malboum,  le président du CNOSC sur les antennes de la CRTV, a radio publique.

Comme en 2012 et 2016, le Cameroun termine au fond du classement sans aucune médaille remportée. Le colonel à la retraite Ahmad Kalkaba Malboum accuse. « Moi j’ai le sentiment que le potentiel, le talent existe. Mais nous n’avons pas eu les moyens disponibles en temps voulu pour essayer de mettre les sportifs au niveau souhaité. Il y a aussi l’environnement qui ne permettait pas les déplacements d’un pays à un autre. Il a manqué pour certains de nos athlètes de bons sparring parthners», justifie-t-il.

Il promet une évaluation plus profonde des débâcles de nos athlètes aux Jeux olympiques. Rappelons que les derniers lauriers remportés par le Cameroun aux J.O était l’œuvre de Françoise Mbango, médaillé d’or au triple saut en 2004 et 2008.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web