L’affaire Pierre Ndjili et consorts contre la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) au sujet du dernier processus électoral était sur la table des juges du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) ce jeudi. 

Samuel Eto’o demeure président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Ses adversaires vont devoir patienter encore un mois avant d’espérer voir leur rêve se réaliser. Ou non. En effet, attendu ce jeudi, le verdict du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a été reporté au 31 août.

C’est la troisième fois que le Tribunal Arbitral du Sport reporte sa décision dans cette affaire.  Mais cette fois, Me Delphine Deschenaux-Rochat, conseillère en charge de la présente procédure, n’a pas communiqué les raisons du report.

N’ayant pas pu s’attendre avec l’ancien « Pichichi » de la Liga et son Comité exécutif, une petite franche des membres de l’Assemblée générale de 2009 de la Fécafoot avait porté l’affaire devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Attendu ce 30 juillet 2022, le verdict de ce dernier a été reporté au 31 août prochain.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web