Le camerounais Carlos Takam a été battu par le Britannique Joe Joyce par arrêt de l’arbitre à la sixième reprise, samedi à la Wembley Arena, dans un combat qui pouvait désigner l’éventuel challenger du match Joshua-Usyk.

Selon l’Equipe, Carlos Takam ne sera pas le challenger d’Anthyony Joshua ou d’Oleksandr Usyk, après leur combat en septembre prochain pour les ceintures WBA-IBF-WBO. Mais le Britannique Joe Joyce peut, lui, espérer l’être. Les deux hommes s’affrontaient samedi soir à la Wembley Arena de Londres, dans cette optique-là.

 Après avoir dominé son adversaire lors des cinq premières reprises, Carlos Takam a finalement été piqué dans la sixième, face à un Joyce qui a attaqué d’entrée et l’a submergé de coups. L’arbitre a préféré arrêter le combat, provoquant l’incompréhension du Camerounais, qui avait déjà été stoppé de la sorte par Joshua, il y a quatre ans.

Les cinq premiers rounds pour Takam

Face à un adversaire plus grand et plus lourd que lui (1,87 m et 112,4 kg pour Takam contre 1,98 m et 119,4 kg pour Joyce), Carlos Takam est bien entré dans le match, livrant un premier round sérieux, touchant plusieurs fois le Britannique, mais sans le mettre en danger.

Lors de la reprise suivante, le boxeur camerounais s’est mis à attaquer Joyce au corps, pour lui faire baisser sa garde. Takam était bien plus mobile et rapide, mais son adversaire est resté solide sur ses appuis.

Aux troisième, quatrième et cinquièmes rounds, le camerounais a continué d’imprimer le rythme, toujours plus actif et plaçant les coups les plus nets, face à un Britannique qui semblait sans solution, encaissant et touchant seulement en fin de course.

Takam conteste la décision

Mais tout a changé brutalement à l’entame de la sixième reprise. D’entrée, Carlos Takam a été surpris par un crochet du gauche puis une droite lourde. Il n’a alors pas été en mesure de se reprendre et Joe Joyce s’est mis à enchaîner les frappes, faisant intervenir l’arbitre et scellant l’issue du combat.

Takam est alors resté de longues minutes sur le ring pour contester la décision. Raphaël Tronché, l’ancien champion de France, compagnon d’entraînement du vaincu de la soirée, qui a suivi le combat, était, lui, plus réaliste : « Il y a l’orgueil du champion et la réalité. L’arrêt est logique. Joyce est techniquement très limité mais efficace et c’est ce qu’on demande à un poids lourd. On se fout de sa technique. On lui demande d’être vigilant du début à la fin. »

Joe Joyce est toujours invaincu dans sa carrière, en 13 combats. Carlos Takam a, lui, subi sa sixième défaite en 45 matches (contre 39 victoires et un nul).






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web