Si la cérémonie a fait des heureux élus, elle essuie cependant de nombreuses critiques dans son organisation et son déroulé.

 

La soirée du samedi 29 octobre au Palais des Congrès de Yaoundé s’avère inoubliable pour beaucoup. Il s’agit de la cérémonie du ballon d’or camerounais. Un évènement qui vient clôturer la saison 2021-2022. Pour l’une des vedettes de ce soir, « Monsieur le président, nous étions dans le noir. Grâce à vous aujourd’hui, nous pouvons rêver », dixit Marou Souaibou.

Des propos assez curieux. Si pour le joueur, le football camerounais était dans le noir, la Fécafoot elle, pense le contraire. C’est du moins ce que sous-entend la récompense qu’elle a décerné à Paul Biya, qu’est le Prix spécial pour le développement du football camerounais.

Si pour d’aucuns l’évènement marque son comeback, 30 ans après le dernier, d’autres estiment que c’est loin d’être le cas. Un argument qu’ils fondent sur la remise en 2016 du trophée de meilleur joueur du championnat camerounais de football à Arouna Dang. La distinction était remise lors de la LFPC Awards, organe qui s’occupait alors de l’organisation de la MTN Elite 1 et 2 au Cameroun.

Mais au-delà de cette revendication qui fait polémique, il y a aussi l’absence du ministre chargé des Sports, tutelle de la Fédération camerounaise de football à la cérémonie de samedi dernier. Une absence qu’un bon  nombre de journaux n’a pas laissé passer. Alors que d’aucuns évoquent un boycott du Minsep sous-entendant un froid qui existe entre la Fécafoot et lui, d’autres font plutôt mention d’un calendrier assez surchargé du ministre Narcisse Mouelle Kombi, qui aurait reçu sa lettre d’invitation quelques jours avant la cérémonie…Mais l’information qui est avérée fait état de ce que le ministre des Sports était du côté de Douala pour un autre évènement sportif qu’est le marathon international de Douala.

Toutefois, plusieurs dignitaires du gouvernement ont répondu présent à la cérémonie. Il y avait notamment le ministre, directeur adjoint du Cabinet civil de la présidence de la République, Oswald Baboke, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi ou encore celui du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona.

S’il y a encore un point qui est loin de faire l’unanimité, chose assez normale, c’est le choix du meilleur joueur de la saison. La récompense qui a été décernée à  Marou Souaibou devrait pour certains être remise peut-être au meilleur buteur du championnat ou encore au meilleur passeur entre autres. D’autres pensent néanmoins que  Marou Souaibou de parts ses buts décisifs en compétition africains, demi-finale et finale de la Coupe du Cameroun et les play off du championnat, MTN Elite 1 mérite son titre de ballon d’or camerounais de la saison.

Voici les récipiendaires du ballon d’or camerounais :

Plus beau but de l’année : Enow Nkembe

Ballon d’or masculin : Marou Souaibou

Meilleur gardien masculin : Anye Derick Fru

Meilleur espoir masculin : Patient Wassou

Meilleur joueur Élite Two : Kalgon Kada

Meilleur coach masculin : Gabriel Haman

Meilleur coach féminin : Mike Ndoumou

Meilleure espoir féminine : Lamine Mana

Meilleure gardienne : Annette Ngo Ndom

Ballon d’or féminin : Monique Ngock

Meilleur Président de club : Fernand Sadou

Prix spécial du professionnalisme : Canon Sportif de Yaoundé

Prix spécial pour le développement du football : Paul Biya

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web