Auteur d’une saison 2021-2022 mémorable, Karim Benzema a logiquement été sacré Ballon d’Or 2022. L’attaquant du Real Madrid, qui succède à Lionel Messi.

Bien avant l’annonce de la récompense, l’international sénégalais Sadio Mané (2e) avait glissé que Karim Benzema méritait « largement » de recevoir le Ballon d’Or. Benzema devient le premier Français à remporter le titre depuis Zinédine Zidane en 1998. Il fait partie désormais de la liste des tricolores avec Kopa, Platini, Zidane et Papin, à recevoir cette récompense mondiale. Michel Platini, qui a décroché le Graal en 1983, est devenu même le premier joueur de l’histoire à le remporter trois années de suite. Si Benzema n’en est pas là, son nom au palmarès n’en est pas moins un événement, puisqu’il aura fallu attendre vingt-quatre années pour le clan tricolore.

27 buts en 32 matchs de Liga

En août dernier, l’attaquant du Real Madrid avait déjà été désigné meilleur joueur par l’UEFA. Il y a quelques jours, lors de son gala annuel, le quotidien sportif espagnol Marca lui attribué pas moins de trois récompenses, dont celle du meilleur joueur de la Liga.

Auteur de 27 buts en 32 matchs de Liga lors de la saison 2021-2022, Karim Benzema fut l’un des grands artisans du titre de champion d’Espagne obtenu par les joueurs de Carlo Ancelotti, pour un impressionnant bilan de 44 buts en 46 rencontres toutes compétitions confondues, avec au passage 15 passes décisives.

Un rêve pour l’ancien Lyonnais. Alors qu’il en a rêvé durant toute sa vie, Karim Benzema (34 ans) a enfin été récompensé lors de la 66e cérémonie du Ballon d’Or, au Théâtre du Châtelet, de Paris. Et comme un symbole, c’est Zinedine Zidane, dernier joueur français à avoir été récompensé en 1998, qui lui a remis ce 66ème Ballon d’Or. Accompagné par l’autre joueur préféré du « Nueve », le Brésilien Ronaldo. Devant ses idoles, il s’est exprimé après son sacre.

«C’est une grande fierté de voir ça, devant moi. C’était un rêve de gamin. Ça a été une motivation. Ça a demandé beaucoup de travail, s’entraîner encore plus. J’ai dû garder dans la tête que tout était possible. Je repense à quand j’étais petit. Je n’ai jamais rien lâché. J’ai eu deux modèles dans ma vie : Zidane et Ronaldo. C’est beaucoup de travail, c’et s’entraîner encore et encore, il y a eu des moments difficiles», a-t-il d’abord expliqué.

Karim Benzema raconte son absence en équipe de France

«Cette période où je n’étais pas en sélection, mais j’ai parlé avec beaucoup de monde, c’était difficile. Cela m’a renforcé mentalement. Je vais continuer comme cela, j’aimerais remercier mes coéquipiers, mon grand président Florentino Perez, au Real Madrid. Il a toujours été droit avec moi. Je n’oublie pas Jean-Michel Aulas et l’Olympique Lyonnais, sans eux, je n’aurais pas pu réaliser mon rêve. Ce Ballon d’Or, c’est individuel, mais ça reste le Ballon d’Or du peuple».

«C’est difficile à aller chercher. Je préfère m’amuser sur le terrain, j’ai grandi comme cela. On avait un ballon, on jouait. Je suis super, super content. Je suis très heureux que Ronaldo soit venu. Il sait que c’est mon idole. Il n’y a pas d’autre joueur comme lui. Il n’est pas possible d’égaler son niveau, comme Zizou ici. C’est l’Histoire», a encore ajouté le lauréat de l’année 2022. Une consécration et «un rêve de gosse», comme il l’a répété plusieurs fois.

 






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web