Grâce à ses belles prestations à Nice en 2018, les portes de la sélection nationale de football du Cameroun lui avaient été ouvertes. L’entraîneur des Lions indomptables de l’époque Clarence Seedorf et le très influent Samuel Eto’o ont fait le voyage jusqu’en Côte d’Azur pour le convaincre.  Il a dit se donner un temps de réflexion. En décidant jusqu’au aujourd’hui de ne pas donner d’orientation internationale à sa carrière, le milieu relayeur de Hellas Vérone, qui aura 27 ans le 4 février 2021, prend le risque de tomber dans l’anonymat.

Si pour certains joueurs binationaux, la possibilité  de choisir d’évoluer entre deux sélections nationales est synonyme de liberté, pour certains cela est profondément angoissant. C’est la situation que vit Adrien Tameze, le milieu de terrain Franco-camerounais du club de Serie A en Italie, Hellas Vérone (déjà treize matchs cette saison, pour un but).

Depuis sa convocation par Clarence Seedorf en sélection nationale du Cameroun, en août 2018,  l’ancien niçois fait preuve d’énorme hésitation.  Si douter est, certes, sain, mais trop hésiter peut devenir un véritable handicap, lorsque cela vous mène à ne plus prendre de décision, de peur de jeter son dévolu sur la mauvaise option, et par suite de toujours repousser au lendemain les choix importants.

Le parfait exemple pour illustrer cela, c’est le cas du Franco-camerounais David Ngog qui a pris sa retraite en 2019 dans l’anonymat total à 30 ans, sans s’être donné un temps de réflexion limité pour son choix de carrière internationale. Approché par le Cameroun, à la veille du mondial Sud-africain de 2010, le joueur formé au PSG avait demandé aux autorités en charge du football camerounais, un temps de réflexion, qui fut malheureusement sans fin.

Objectif valorisant

Qui fera comprendre à Adrien Tameze, qui a joué dans toutes catégories jeunes France,  que dans un sport comme le football, la possibilité d’accéder à une équipe fanion est quasiment toujours un objectif valorisant pour la carrière d’un sportif. C’est connue de tous, la participation aux compétitions internationales donne de la visibilité et valorise forcement du point de vue sportif et économique.

Le Cameroun avec ses sept participations en phases finales de Coupe du monde, ses cinq Coupes d’Afrique des nations remportées, une finale de Coupe des Confédérations et sa médaille d’or olympique  (excusez du peu) a certainement le palmarès et le niveau de compétitivité qu’il faut pour attirer vers lui ses dignes fils talentueux, y compris ceux de sa diaspora.

C’est fort de tous ces arguments que Clarence Seedorf s’était rendu à Nice le 20 août 2018 pour convaincre Adrien Tameze de rejoindre les Lions indomptables Quelques jours plus tard, pour les mêmes mobiles, Samuel Eto’o, le footballeur camerounais le plus emblématique est allé à la rencontre de l’ancien valenciennois. Si rien n’avait filtré de ces rencontres, l’on sait néanmoins qu’Adrien Tameze, influencé par son entourage, avait demandé à ses interlocuteurs « un temps de réflexion ».

Accroître son aura

L’argument avancé par son entourage pour le dissuader de rejoindre les Lions indomptables a été de  lui faire savoir qu’en  choisissant les Bleus, il aurait plus de chances d’évoluer dans une grosse écurie européenne. Samuel Eto’o, Didier Drogba et Yaya Touré, hier, Sadio Mané et Mohamed Sallah, aujourd’hui, (pour ne citer que ceux-là)  sont des exemples assez révélateurs pour démontrer que l’on peut jouer pour une sélection africaine et marcher sur le toit du football européen. A condition d’être très performant et surtout d’avoir une confiance en soi. Des vertus qui manqueraient encore, pour l’instant, au registre du natif de Lille, en France.

La volonté affichée par le sélectionneur des Lions, Antonio Conceicao, de constituer une équipe du Cameroun la plus performante possible, en sélectionnant les meilleurs binationaux, s’inscrit dans la logique de faire briller le Cameroun à la Can qu’il organisera et 2022 et surtout de se qualifier pour le mondial Qatari. A Adrien Tameze de montrer sa volonté de vouloir changer de nationalité sportive, afin de s’inscrire dans ce vaste chantier de reconstruction des Lions, qui lui permettra, à coup sûr, d’accroître son aura, de peur de sombrer dans l’oubli.






Commentaire

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SPORTIF

l'Application Mobile 237Lions.com

Telechargez Notre App Mobile 237Lions.com, et restez connecté a l'actualité Sportif



Les autres Sites du reseau

L'afrique dans le Web